Accueil


Images


Mots


Vie

Patrick Abrial

Graeme Allwright

Philippe Anciaux

Morice Benin

François Béranger

Michel Bühler

Georges Chelon

Daria de Martynoff

Jacques-Ivan Duchesne

Cloé du Trèfle

GAM

Ann Gaytan

François-Marie Gerard

Jofroi

Jean-Marc Le Bihan

Catherine Le Forestier

Maxime Le Forestier

Coline Malice

Yves Marchal

Maurane

Frederik Mey

Didier Odieu

Georges Moustaki

Nicolas Peyrac

Raphy

Jean-Claude Rémy

Robert

Olivia Ruiz

Pierre Selos

Claude Semal

Yves Simon

Alain Souchon

Christiane Stefanski

 

Cette page n'est ni une bibliographie ni une discographie complète.
Juste une émotion, une communion.
Quelques idées personnelles sur un chanteur apprécié,
et quelques commentaires sur ses disques qui sont dans ma discothèque !
Dernière mise à jour : 31/01/16

Yves Simon

Yves Simon, né avec la fin de la Deuxième guerre mondiale (en réalité, j'ai trouvé autant d'informations me disant qu'il est né en 1944 qu'en 1945… allez savoir !), est de toute évidence un cas dans le paysage culturel français. Il n'est personne d'autre à réaliser une carrière brillante dans la littérature et dans la chanson, sans compter les musiques de films, les réalisations cinématographiques, les articles journalistiques… Et tout ça avec beaucoup de discrétion et d'humilité.

J'ai lu 2 ou 3 livres d'Yves Simon. Je crois au moins La dérive des sentiments et Le prochain amour. J'ai bien aimé lire ces livres. Il y a une ambiance assez particulière, un ton qu'on ne trouve nulle part ailleurs, un peu irréel tout en étant dans le quotidien de la vie. Beaucoup de plaisir à lire cette poésie urbaine, à avancer au fil de l'histoire - mais y en a-t-il vraiment une, et s'il y en avait, je les ai oubliées ! Par contre, je garde en mémoire des instantanés, des climats. C'est peut-être ça que j'aime aussi dans les chansons d'Yves Simon !

J'ai découvert le chanteur Yves Simon avant qu'il ne le devienne vraiment ! Je m'explique : la carrière du chanteur Yves Simon commence vraiment en 1973, après deux romans, avec le 33 tours mythique d'Au pays des merveilles de Juliet, Les gauloises bleues, Regarde-moi, Les bords de la Moselle, etc. Mais avant cela, bien avant, Simon avait enregistré deux autres albums passés quasi inaperçus. Si ce n'est que le premier, en 1967, contenait Ne t'en fais pas petite fille si dans le mariage de tes rêves, tu te voyais en robe longue, avec un immense cortège… Car y aura toujours dans les bois un peu de mousse pour toi et y aura sous les tilleuls de l'ombre pour nos petites gueules ! Je ne sais pas quand j'ai vraiment découvert cette chanson, dont ma sœur avait le 45 tours. Mais dès que je l'ai entendue, la voix un peu nasillarde d'Yves Simon m'avait séduit. Et quand parut l'album de 1973, ce fut plus des retrouvailles qu'une véritable découverte !

Depuis lors, c'est toujours avec passion que j'ai écouté les albums de Simon. Même ceux qui me plaisaient moins : on ne peut pas toujours être parfait !

Je n'avais jamais vu Yves Simon sur scène, ce qui est assez normal puisqu'il avait quasiment arrêté de se produire en 1977 ! Envie de souffler au départ, puis un an après, pas le courage de s'y remettre et ainsi de suite jusqu'en 2007 - 30 ans plus tard - où il nous est revenu, d'abord pour 2 concerts aux Francofolies de La Rochelle puis de Spa. J'étais ce vendredi 20 juillet 2007 dans le Petit Théâtre du Casino de Spa. Lorsqu'Yves Simon est entré, le public entier s'est levé pour l'applaudir durant de longues minutes. Visiblement ému par cet accueil, Simon s'est ensuite mis à chanter. Quel bonheur ! Sa voix est intacte. Contact très simple, mais intense, avec son public. Excellents musiciens. Et puis une vingtaine de chansons. Les classiques bien sûr, mais aussi et peut-être surtout les nouvelles. Celles qu'on retrouve dans son nouvel album Rumeurs, paru en octobre 2007. J'ai bien l'impression qu'il s'agit là d'un de ses meilleurs disques !

1966 - "Ne t'en fais pas petite fille" - 45 Tours Fontana 460 991
Ne t'en fais pas petite fille / Manuel / Le nouveau monde / Je te dessinerai

C'est avec ce 45 tours que tout commence, tant pour Yves Simon que pour moi. Je découvre Ne t'en fais pas petite fille, et je ne m'en ferai plus jamais. Toutes ces chansons seront heureusement rééditées en CD par la suite !

1967 - "T'as pas changé, tu sais" - 45 Tours Fontana 460 241
T'as pas changé, tu sais / Pourquoi je vis, j'm'en fous / Au nord du sud / Les petits "je t'aime"

Quelques mois après le premier succès, ce deuxième 45 tours prolonge la veine. Bizarrement, les deux titres-phares, T'as pas changé, tu sais et Au nord du sud, n'ont pas été réédités. Pourtant, les deux possèdent une belle énergie et valent vraiment le détour, surtout Au nord du sud ! Je ne sais qui aimer, je ne sais où aller

1967 - "Ne t'en fais pas petite fille" - 33 Tours Fontana 680 258
Ne t'en fais pas petite fille / Manuel / Le nouveau monde / J'voudrais qu'vous soyez belle / Emmenez-moi / Les petits "je t'aime" / Père mon père / Je te dessinerai / Pourquoi je vis, j'm'en fous / La maison de mon père / Moi, j'arrose mes fleurs / Septembre

Premier 33 tours d'Yves Simon, même s'il n'est pas considéré comme tel par l'artiste lui-même (qui n'en parle pas dans sa discographie). Toutes les chansons ont été rééditées en CD, sauf Père mon père et les 3 dernières, pas les moins intéressantes. Père mon père est notamment un bijou de tendresse qui n'a rien à envier à Septembre, adressée à sa mère.

1968 - "Éventualités" - 45 Tours Fontana 260 384
Éventualités (Boeing 707) / Lettre à mon père

Les arrangements sont un peu lourds, mais les chansons restent magiques. Elles ont - avec raison - été reprises en CD (Master serie).

1968 - "Des glaçons dans mon dos" - 45 Tours Fontana 260 256
Des glaçons dans mon dos / Aime-moi, aime-moi

Ces chansons n'ont pas connu de plus grand parcours que ce 45 tours… et on peut le comprendre. On reconnaît bien sûr clairement la voix d'Yves Simon, mais les textes semblent un peu vides ! Quand on dit à quelqu'un "Aime-moi" et qu'en plus on le répète, c'est qu'on n'a pas grand chose à dire !

1968 - "Je volais son âme" - 45 Tours Nicolas Pérides Festival 13NP809
Je te déclare l'amour / Le tramway / Je volais son âme / Les gares

Le plus étonnant dans ce 45 tours, c'est qu'il soit publié chez Nicolas Pérides et non chez Fontana. En réalité, ce n'est pas trop étonnant : Pérides a fait de l'excellent travail dans la chanson, notamment en éditant Frédéric Mey et Jofroi, et c'est normal qu'il se soit intéressé à Yves Simon. Les chansons ont une valeur historique, à défaut d'avoir une vraie valeur artistique.

1969 - "La planète endormie" - 33 Tours Fontana 885 554
La porte s'était refermée / Elle est petite comme l'oiseau / Les plumes de couleurs / Acrroché à tes doigts / La ville du nord / La planète endormie / Elle arrivera la fille / Le mariage de la mer et du vent / Un jour les étoiles tomberont dans la mer / La guerre et l'enfant / L'étang des cygnes / Pour que tu ries pour que tu pleures

Deuxième 33 tours, pas plus "reconnu comme tel" aujourd'hui par Yves Simon. Toutes les chansons ont été rééditées en CD, sauf La guerre et l'enfant. Elle le mériterait pourtant : les hommes jouent aux petits soldats de plomb, mais toi, l'enfant, ne t'inquiète pas, ta mère est auprès de toi.

1967-1969 - "Esquisses 67/69" - 33 Tours Fontana 6325 354
Accroche-toi à tes doigts / Elle est petite comme l'oiseau / Éventualités / Le mariage de la mer et du vent / L'étang des cygnes / Lettre à mon père / La porte s'était refermée / Elle arrivera un jour la fille / La planète endormie / Pourquoi je vis, j'm'en fous / Un jour les étoiles tomberont dans la mer / Ne t'en fais pas petite fille

Ces chansons ont été écrites et enregistrées en 1967 et 1968, soit avant qu'Yves Simon chanteur ne connaisse le succès. Selon lui, "elles ressemblent à des carnets de notes que l'on retrouve quelques années plus tard. On se reconnaît et on revoit l'espoir qu'il y a eu d'écrire ces notes-là, tout en se disant qu'entre temps quelque chose a changé". Mention spéciale pour Elle est petite comme l'oiseau, et surtout Ne t'en fais pas petite fille.

1973 - 33 Tours RCA 440 761
Les bateaux du métro / Rue de la Huchette / Au pays des merveilles de Juliet / Les bords de la Moselle / Mass media song / Les gauloises bleues / Les promoteurs / Nous partirons nous deux / Regarde-moi / La maison blanche de Patricia / Little Thomas Dupont

Premier véritable album d'Yves Simon. Avec des orchestrations de Jean-Claude Dequéant (qui prouve qu'il sait faire autre chose qu'un son synthétique), cet album contient les "tubes" Au pays des merveilles de Juliet et Les gauloises bleues, mais aussi des bijoux moins connus comme Les bateaux du métro, Rue de la Huchette, Les promoteurs, Nous partirons nous deux, et Regarde-moi, texte parlé dont Simon a le secret… Finalement, y a que du bon là-dedans !

1974 - "Respirer, chanter" - 33 Tours RCA FPLT 0039
Clo Story / Le joueur d'accordéon / Je t'emmène / Les brumes de la Seine / Moi je sais un jour tu iras / J'ai rêvé New York / Manhattan / Demain nous ne serons plus jamais seuls / Chaque nuit tu t'enfuis / Respirer, chanter

Toujours avec Dequéant, avec un son plus électrique, Simon nous sert un album de la même qualité. Respirer, chanter est la suite de Regarde-moi, tout aussi planant. On plane aussi dans Les brumes de la Seine, avec de très beaux chœurs qui folk-songuent au vin gris. À part ça, les USA sont très présents avec Moi je sais un jour tu iras (qui nous mène un peu partout), et puis bien sûr les classiques J'ai rêvé New York et Manhattan.

1975 - "Yves Simon avec Transit Express"- 33 Tours RCA FPL1 0078
L'odyssée / Le jour d'accordéon / Sur les bords de la Moselle / Demain nous ne serons plus jamais seuls / Regarde-moi / Au pays des merveilles de Juliet / Rue de la Huchette / J'ai rêvé New York

Concert avec Transit Express. Le disque vaut surtout par la seule version existante de la chanson L'odyssée. Simon a mis un jour des paroles sur une musique de David Mc Neil qu'Yves Montand a également chantée sous le titre d'Holywood. Il paraît que selon Yves Simon cette chanson n'a jamais été enregistrée, mais qu'il l'a interprétée en première partie d'un concert de Brassens en 1972. Ce disque témoigne qu'il l'a chantait encore en 1975 ! Merci à Loïc de m'avoir permis de la découvrir.

1975 - "Raconte-toi" - 33 Tours RCA FPL1 0088
Raconte-toi / Les héros de Barbès / L'aérogramme de Los Angeles / Le film de Polanski / Tout ce que j'ai dit / Mille aujourd'hui / Petite mauve / Sur une autre route / Tu marches dans une ville / Quelque part à Paris demain / Paris 75

Dequéant aux arrangements, mais le groupe Transit-Express aux instruments, avec des sons de plus en plus électriques. Raconte-toi continue le style texte chantonné qui nous remue dans notre existence. De beaux chœurs sur Mille aujourd'hui. Et puis, j'ai toujours eu un faible pour Petite mauve, chantée avec Dominique Barouh, pleine de douceur, comme un jour de fête, rien dans la tête.

1976 - "Macadam"- 33 Tours RCA FPL1 0183
Les fontaines du Casino / Jungle Gardenia / Nous nous sommes tant aimés / La petite fille de Fleury / Macadam (Mise en route) / J'ai tout mon temps / Macadam à 4 voies / Rétro Mélo / Je ne saurai rien de ta vie / Où es-tu je ne t'entends plus / Qu'est-ce qui s'passe aujourd'hui

Transit-Express est là (avec Dequéant toujours présent), pour un album bien dans le son Yves Simon. Les mots et les phrasés sont courts, forts. Des clichés instantanés, même pour les sentiments. L'enfance difficile passe nonchalamment devant Les fontaines du Casino. La jeunesse trépignante et illusoire… J'ai tout mon temps. La solitude des concerts… Où es-tu je ne t'entends plus. Participation de Laurent Voulzy sur quelques chœurs.

1977 - "Un autre désir" - 33 Tours RCA PL 37097
De l'autre côté de ton âme / Tu ne dis plus rien / Zelda / Lettre à Monsieur le receveur de Paris / Police parano blues / Caroline des Yvelines / Africain / Un autre désir / Histoire de vaurien / Grégoire se marre / Les fantômes de Paris / Oublie-moi

Excellent album, toujours avec Dequéant, mais aussi Serge Pérathoner. Paris omniprésente : De l'autre côté de ton âme, Lettre à Monsieur le receveur, Les fantômes de Paris, Africain, Tu ne dis plus rien, Police parano blues, Oublie-moi… Tous ces voyages au quotidien d'un Yves Simon, qui lorsqu'il s'éloigne revient quand même à Caroline des Yvelines. Et une sublime douceur pour cette femme qui peut plus connaître qu'un autre désir, sans refuser.

1977 - "Concert à Tokyo" - 33 Tours RCA PL 37628
Qu'est-ce qui se passe aujourd'hui / Raconte-toi / Manhattan / Regarde-moi / Les héros de Barbès / Paris 75 / Le joueur d'accordéon / Présentation / J'ai rêvé New York / Au pays des merveilles de Juliet

Enregistré le 26 février 1977, au Bunkyo Kokaido Hall de Tokyo, avec le groupe Transit Express (dont Pérathoner) avant que Simon ne décide de ne plus faire de scène, de peur de se faire jeter : la chanson lui semble un "truc de jeunesse". Un son un peu trop électrique pour moi, mais c'est dans l'époque. Une bonne ambiance en tout cas, bien dans l'univers d'Yves Simon !

1979 - "Demain je t'aime" - 33 Tours RCA PL 37264
Femme de skaï / Petite fille, p'tite misère / Je blues dans mon lit / Les mots doux / J't'aimais, j't'aime plus / Attention futur / Les rues de France / Une pierre qui roule / Si t'as mal, alors crie / T'es con, t'es moche

Ah, Dequéant n'est pas là ! Reste Pérathoner, pour un disque assez électrique. Si t'as mal, alors crie. Et Simon crie. Sans hurler, mais il crie des jours sans foi, des jours sans rien. Y'a ces p'tites écorchures de l'âme qui saignent parfois quand tu t'regardes. Et tu te retrouves une pierre qui roule - sublime - les affres les peines du monde, griffes rouges, ta peau est blanche et la pluie est infidèle !

1979 - "Émilie Jolie" - Double 33 Tours RCA RCA PL 37338
Chanson chantée par Yves Simon : Le petit caillou

Yves Simon était de la première version de cette belle aventure qu'est Émilie Jolie, aux côtés de Philippe Chatel bien sûr, mais aussi Henri Salvador, Georges Brassens, Robert Charlebois, Louis Chedid, Julien Clerc, Françoise Hardy, Isabelle Mayereau, Eddy Mitchell, Alain Souchon, Sylvie Vartan et Laurent Voulzy. Simon y interprète une des plus belles chansons : Le petit caillou.

1981 - "Une vie comme ça" - 33 Tours RCA 37487
Qu'est-ce que sera demain / Une vie comme ça / Ma jeunesse s'enfuit / Trop p'tit la vie / J't'imagine / Planète peut-être / Dans 20 ans tout à l'heure / Ego, ego / Amnésie sur le lac de Constance / Héros in héros out

Simon se sent devenir vieux. Alors il regarde la vie passer, comme une rame de métro. Trop p'tit trop p'tit la vie Ma jeunesse s'enfuit, et la vie aussi. Qu'est-ce que sera demain, le début ou la fin ? Mais lueur d'espoir, Planète peut-être, j'réinventerai ma vie. Tiens, Dequéant est de retour.

1982 - "Musiques de films" - 33 Tours RCA PL 37592
Musiques des films Diabolo Menthe (Diane Kurys, 1977), Le sud (Philippe Monnier, 1982), Un jour sombre dans la vie de Marine (Josiane Serror, 1981), Coktail Molotov (Diane Kurys, 1980)

Simon n'est pas que chanteur ou écrivain. C'est aussi un musicien, instrumentiste mais aussi compositeur. Ce disque reprend les bandes originales de 4 films, dont le plus connu est Diabolo Menthe. Musiques de Simon, arrangées par Jean-Claude Dequéant (sauf Perathoner pour Diabolo Menthe). En 1982, Simon fera aussi la BOF d'Après l'amour, également de Diane Kurys, sorti en CD !

1983 - "USA/USSR" - 33 Tours RCA PL 70036
Amazoniaque / Et j'me perds / Miss Tango / USA/USSR / J'pense à elle tout l'temps / Barcelone / Tropiques / Lettres d'amour / Amour-Sagaie

Un son très électrique, synthétique, artificiel, brutal même parfois. Dequéant (qui s'est fait jeter par Jofroi et Mey) sévit, surtout que Pérathoner n'est plus là. Rien de bien génial dans cet album : J'te r'garde et j'vois un désert qui m'boit, et j'prends tes mains qui collent à l'hiver et j'me perds. Dis-moi où je suis ! On se le demande, tiens ! Mais y a quand même J'pense à elle tout l'temps (avec Balavoine) !

1985 - "L'autre côté du monde" - 33 Tours RCA PL 70809
L'Abyssinie / Bye bye mon amour / Au pays des merveilles de Juliet / Déplacement du centre du monde vers le Pacifique / Paris-Métis / Notre drôle de vie / War war / Amour à Tokyo / Remember remember

Encore un album en toc, comme la couverture et ses artefacts de photos. Dequéant est une fois de plus aux commandes. Une version catastrophique d'Au pays des merveilles de Juliet où on n'entend que la batterie et le synthé. J'te promets, puis je m'défais, je vas et je vais, puis je m'enfuis et je fuis notre drôle de vie… Ouf !

1988 - "Master Serie"- CD Tours PolyGram – 836 261-2
Accroche tes doigts / Elle est petite comme l’oiseau / Manuel / Le nouveau monde / J’voudrais qu’vous soyez belle / Je te dessinerai / Le mariage de la mer et du vent / La planète endormie / Pourquoi je vis, j’m’en fous / Emmenez-moi / Ne t’en fais pas petite fille / La porte s’était refermée / Elle arrivera un jour la fille / Éventualités / Un jour les étoiles tomberont dans la mer / L’étang des cygnes / Les plumes de couleur / La ville du Nord / Pour que tu ries, pour que tu pleures / Les petits « je t’aime » / Lettre à mon père

Réédition (publiée plusieurs fois, avec des pochettes différentes) en CD des chansons de 67 et 69, cette fois complètes. De belles découvertes : finalement, ces chansons sont très proches de l'album Rumeurs paru en 2007. La même fraîcheur, la même authenticité. Une merveille.

1988 - "Liaisons"- 33 Tours Barclay 837 642-1
Les enfants du siècle / La nuit, les désirs / Deux ou trois choses pour elle / Bad Love / Nés en France / La Movida / Unter den Linden / À qui pense Gainsbourg / C'est quoi l'amour / Un ange qui plane

Ce disque a une saveur particulière pour moi : c'est le dernier 33 tours que j'ai acheté ! Il est sorti en vinyl et en CD… j'ai choisi le vinyl. À tort sans doute, mais il fallait bien un dernier. À part ça, malgré la présence de Dequéant et ses synthés, c'est un excellent album. Les enfants du siècle et Bruxelles… Deux ou trois choses pour elle, avec Voulzy. La nuit, les désirs, avec Goldman. Nés en France, grande vérité. Unter den Linden, autre vérité.

1996 - "Longue distance" - CD RCA BMG 74321423972
Au pays des merveilles de Juliet / Manhattan / Les gauloises bleues / J'ai rêvé New York / Raconte-toi / Les héros de Barbès / Les fontaines du Casino / Macadam à 4 voies / Zelda / De l'autre côté de ton âme / Diabolo Menthe / J't'aimais j't'aime plus / Petite fille, p'tite misère / Je blues dans mon lit / Qu'est-ce que sera demain / Ma jeunesse s'enfuit / Amazoniaque / Barcelone / J'pense à elle tout l'temps / L'Abyssinie

Compil officielle des 33 tours, déjà publiée en 1993 sous le titre "Autoportrait". 21 morceaux bien choisis (même s'il eût pu en avoir d'autres), avec un petit commentaire de Simon sur chaque chanson. Intéressant !

1997 - "Le Zénith des Enfoirés" - CD BMG 7432153368-2
Chanson interprétée par Yves Simon, avec Sandrine Kiberlain, Jane Birkin et Alain Souchon : La chanson de Prévert

Mais oui, Yves Simon a aussi participé à l'aventure extraordinaire des Enfoirés, du temps où ce n'était pas encore la toute grosse machine un peu baclée. Version un peu débridée quand même de La chanson de Prévert, de ce cher Gainsbourg.

1999 - "Intempestives" - CD Barclay Universal 3154 77252
Sarah et Tobie / Pardonnez / Mille et une nuits / La seconde mort de Werther / Je me souviens / Les souffrantes / Des cités, des pleurs / Basquiat / Morsures / Elle rêve aux étoiles / Ces visages-là / Je te prie d'oublier

Onze ans d'absence en chansons. Ça valait la peine : Dequéant est définitivement parti, et Simon nous propose un album différent, humble, tout en restant dans la ligne. Fin de siècle, album plus politisé, au sens noble. Pardonnez les bavures de nos vies. Souffrantes, où sont les yeux des Afghanes ? Des cités, des pleurs. Je te prie d'oublier ce à quoi j'ai manqué

2007 - "Rumeurs" - CD Barclay – 530 231 0
J'ai peur/ Des oursons blancs dans nos bras / Irène, Irène /La rumeur / Un jour on dit / La métisse / Aux fenêtres de ma vie / Les embruns de la jeunesse / Margueritte / Les filles ont des sentiments / Cet enfant / Je t'emmènerai / Patrice

Dès les premières notes, on sait que c'est du Simon : il n'y a que lui pour jouer de la guitare comme ça. Orchestrations dépouillées, surtout acoustiques. Et c'est très bien ainsi. La plume est toujours la même : l'écriture est transparente, quasi invisible, mais elle crée l'indicible. J'ai peur, ou la vérité de l'homme. Des oursons blancs dans nos bras, ou notre improbable futur. Aux fenêtres de ma vie, ou un regard vers notre passé, avec une exquise Françoise Hardy. Cet enfant, ou ce futur raté mais rêvé. Et Un jour on dit, ou la certitude des vertiges. De l'excellent Yves Simon !

2008 - Salvatore Adamo - "Le bal des gens bien" - CD Universal Polydor B001HWW8Z0
Chanson en duo avec Simon : Ma tête

Simon est un homme des mots, et c'est assez logiquement qu'il a choisi d'interprêter Ma tête dans ce CD où Adamo a la bonne idée de reprendre ses plus belles chansons en duo avec une belle brochette de chanteurs d'aujourd'hui. Ma tête est une suite de jeux de mots dans une ambiance surréaliste. Adamo en profite pour rendre hommage à son père : J'aimais bien ma tête avec son air poète que je tenais d'Papa… Simon a été émerveillé de découvrir, en son temps, qu'une chanson pouvait parler ainsi de son père, et c'est pour lui qu'il a choisi cette chanson. Bonne idée.

 

" La compilation de FMG " - CD Hors commerce
Accroche à tes doigts / Elle est petite comme l'oiseau / Pourquoi je vis, j'm'en fous / Ne t'en fais pas petite fille / Les bateaux du métro / Rue de la Huchette / Les promoteurs / Nous partirons nous deux / Regarde-moi / Clo Story / Les brumes de la Seine / Moi je sais un jour tu iras / Respirer, chanter / Mille aujourd'hui / Petite Mauve / J'ai tout mon temps / Où es-tu je ne t'entends plus / Tu ne dis plus rien / Caroline de Yvelines / Un autre désir / Une pierre qui roule / T'es con, t'es moche / Amnésie sur le lac de Constance / Deux ou trois choses pour elle / Nés en France

Ce CD n'existe pas vraiment. C'est celui que j'ai gravé à partir de mes 33 tours. J'ai évidemment sélectionné celles qui - pour moi - sont les meilleures chansons (en éliminant celles qui étaient déjà sur le CD de compilation)…

Quelques liens :

  • le site officiel, très dépouillé, mais qui contient pas mal d'informations, des biographies, des clips, des textes, etc.
  • une bonne biographie
  • pour ceux qui cherchent des paroles de chansons
  • la page qui lui est consacrée dans l'excellent Wikipédia
  • Jean Bodart présente ses disques, avec quelques 45 tours des débuts…
  • et puis pas mal de sites à trouver : dans un moteur célèbre de recherche, en mettant "Yves Simon " entre guillemets, on trouve 421 000 pages… (mais il y a d'autres Yves Simon, y compris en politique) !

 


Chansons


Textes


D'hiver