Accueil


Images


Mots


Vie

Patrick Abrial

Graeme Allwright

Philippe Anciaux

Morice Benin

François Béranger

Michel Bühler

Georges Chelon

Daria de Martynoff

Jacques-Ivan Duchesne

Cloé du Trèfle

GAM

Ann Gaytan

François-Marie Gerard

Jofroi

Jean-Marc Le Bihan

Catherine Le Forestier

Maxime Le Forestier

Coline Malice

Yves Marchal

Maurane

Frederik Mey

Georges Moustaki

Didier Odieu

Nicolas Peyrac

Raphy

Jean-Claude Rémy

Robert

Olivia Ruiz

Pierre Selos

Claude Semal

Yves Simon

Alain Souchon

Christiane Stefanski

 

Cette page n'est ni une bibliographie ni une discographie complète.
Juste une émotion, une communion.
Quelques idées personnelles sur un chanteur apprécié,
et quelques commentaires sur ses disques qui sont dans ma discothèque !
Dernière mise à jour : 25/02/14

Philippe Anciaux

Inévitablement, je devais un jour consacrer une page à Philippe Anciaux. Je crois que c'est lui qui m'a fait découvrir une certaine chanson belge francophone. Cela devait être en 1976, alors que j'accompagnais Robert. Nous avions participé à je ne sais plus quelle fête durant laquelle d'autres chanteurs belges intervenaient de manière pas trop organisée, si je me souviens bien. À un moment, Anciaux a commencé à chanter. Jean-François. J'ai tout de suite été pris par cette ferveur endiablée.

Ce n'est qu'après que j'ai découvert petit à petit l'extraordinaire tendresse d'Anciaux, qui s'exprime notamment dans son merveilleux talent de mélodiste. Ses plus belles chansons sont les plus tendres, là où il ose exprimer sa part de féminité bien présente dans sa grande carapace. Et je garde le souvenir - je ne l'ai plus vu depuis longtemps - d'un gars vraiment simple, attentif aux autres, heureux du verre partagé ensemble, du rire précieux pour toute jonglerie d'humour.

Il était aussi de la fête lors d'une soirée très importante pour moi : en 1978, j'ai pu chanter sur la même scène que Philippe Anciaux, Jofroi, Jean-Claude Pierrot et Robert lors d'une mémorable rencontre-fête-spectacle des Amis de la Terre, à Grez-Doiceau.

C'est plus ou moins à cette époque - si je ne me trompe pas - qu'il créa avec Robert l'association A mon nos autes afin de promouvoir les chanteurs belges à textes. Pas évident. À partir de la moitié des années 1980, il devint malheureusement difficile de convaincre avec ce type de chansons, d'autant plus que le territoire belge francophone n'est pas très grand ! Et petit à petit, tous ces chanteurs ne tourneront plus beaucoup. Lorsqu'en 1991 paraît le dernier disque d'Anciaux, il est déjà trop tard.

Anciaux s'est recyclé : il est devenu directeur-animateur du Centre culturel de Seraing. Je suis sûr qu'il fait ça très bien.

Il a aussi participé en 2006 à l'aventure du film La raison du plus faible de Lucas Belvaux, dans laquelle intervient aussi, avec un rôle plus important, Claude Semal.

Philippe Anciaux chante encore parfois. Pour le plaisir. Lors du grand retour sur scène, début 2010, de Jacques-Ivan Duchesne, j'ai ainsi pu réécouter quelques chansons avec plaisir. Voilà A mon nos autes. Il a aussi chanté en duo avec Dudu cette splendide chanson : Le voyage à Seraing !

 

1977 - "Ça reste à prouver" - Colette Nicolas, Jacques-Ivan Duchesne, Philippe Anciaux - 33 Tours Diffusion alternative Vendémiaire VDES 015
Chansons de Philippe Anciaux : Jean-François / Chronique / Al Sins di Prasles / Mariette

Enregistrements en public, tremplin pour ces 3 chanteurs. Une très chouette ambiance, avec la volonté de proposer une chanson alternative. Jean-François est un endiablé dialogue contre l'absurdité des adultes. Et deux superbes mélodies pour Al Sins di Prasles et Mariette !

1978 - 33 Tours MD 0026
I.M.P.P. / A mon nos autes / La mort / Les barbelés / Le voyage à Seraing / D'Arlon à Liège et Charleroi / Que reste-t-il ? Al Cinse dî Prasles / Messieurs les rois / Manifeste de Victor Jara

Excellent. Ce genre de disque qu'on prend toujours autant de plaisir à écouter. Des chansons qui parlent de la vie, des petites gens, de l'espoir et des désillusions. De très belles mélodies avec A mon nos autes. Un hymne wallon à chanter dans les bistrots D'Arlon à Liège et Charleroi. Et cette très belle version du Voyage à Seraing, de Jacques-Ivan Duchesne.

1978 - "Survivre à Couvin " - 33 Tours sans référence
Chanson de Philippe Anciaux : Le tango nucléaire

Un disque collectif, contribution à la lutte contre le barrage de l'Eau noire, avec Stefanski, Bialek, Anciaux, Hermans, Watrin, Barbez, Delchambre, De Pauw, Louka, Robert, un vieux Couvinois, Jofroi et Duchesne.
De la lutte contre un barrage à celle contre les centrales nucléaires, il n'y avait qu'un pas à l'époque… Anciaux le franchit aisément, avec humour et vérité.

1980 - "Julie" - 33 Tours Le dernier pour la route P0025
Au secours / Lettre à Dudu / Julie / Sinistrose / Les oiseaux blancs / Prisons / Mon père / Sursis

Huit chansons, c'est pas beaucoup, mais elles dépassent la limite des 3 minutes, comme dirait Béranger. Sauf une, la plus belle : Julie, chanson pour sa fille. Mon père, chanson pour Lucien Marie Ghislain, son père, est très belle aussi. Les autres ne sont pas moches, bien au contraire, mais un peu sinistres. Il y a de quoi sans doute. Les orchestrations de Jean-Paul Lebens et de Jean-François Maljean sont un peu lourdes pour moi. Trop de bruit !

1983 - "Si la vie"- 33 Tours Caracole SLAK 3540
Bahia ! Bahia ! / Chooz, Chooz, les marrons chauds / Comment tu veux qu'on s'laisse aller / Si la vie / Agathe et Victor / Le blues des ceusses qui n'voient plus leurs pieds / Mathieuseries / Cama / Les bretelles

Album de la maturité. Les chansons sont bien construites, allient la légèreté à la conscience claire, créent la rencontre entre l'amour et la révolte. Comment tu veux qu'on s'laisse aller, la toile de fond est trop truquée, y a des choses qu'on n'peut plus digérer ? Et ce merveilleux cri d'amour à son fils, Mathieuseries, où l'homme revendique sa part de féminité. Si la vie

1985 - "Paroles d'enfants" - 33 Tours RTBF Franc'Amour FC018
Chanson interprétée par Philippe Anciaux : L'escargot

Une production Radio Pirate, cette extraordinaire émission de radio pour et par les enfants. Des textes d'enfants mis en musique et interprétés par des artistes plutôt connotés adultes. S'y collent non seulement Philippe Anciaux, mais aussi Christiane Stefanski, Albert Delchambre, Michel Fradier, Henri Goldman, Claudine Dailly, Jean-Claude Watrin… Pour avoir moi-même tenté ce genre d'exercice, je sais qu'il est hasardeux. Anciaux s'en sort bien… même si l'histoire de cet escargot qui tourne tourne ne bouleversera pas la chanson française !

1986 - "Coquin cafard" - 33 Tours Arpèges LPG 841
Coquin cafard / Je m'en vais j'te quitte pas / La ballade du père / La trentaine / Ecce homo / Chanson en braille / T'en fais pas comme ça / Saint-Gilles sur cour / Comment tu t'appelles ? / La lettre à Jacques

Le disque mérite bien son nom Coquin cafard. Anciaux a le blues : séparation familiale, la trentaine (ouh! c'est vieux!)… Il découvre aussi la difficulté de la différence : Ecce homo, c'est pas triste d'être "gay". Saint-Gilles sur cour, de cette prison morbide. Comment tu t'appelles, je hais à jamais ceux qui disent "étranger". Et une très belle Lettre à Jacques Debronckaert, ce chanteur merveilleux parti trop tôt. Un album triste et tendre !

1986 - 45 Tours Arpèges STG 860
T'en fais pas comme ça / Je m'en vais j'te quitte pas

Un 45 tours, ça permet de viser un public plus large. Encore faut-il y mettre un peu d'espoir et de conviction. Oh, t'en fais pas Oh! t'en fais pas, t'en fais pas comme ça, tout ce temps gris s'en ira, t'en fais pas comme ça. Y a pas que des cafards, t'en fais pas comme ça. Pas que des idées noires, t'en fais pas comme ça. Sur les quais de nos gares, t'en fais pas comme ça, y a un bateau qui part… Pas trop crédible, mais deux belles chansons quand même !

 

1991 - "Trajets" - CD Pavé bleu 5903
E'lontano Roma / Fous de foot / Amours tziganes / Mathieuseries / Julie / Les gros sous / Mal faire et faire mal / Amers Indiens / Aftozavoskaya metro / Faut que j'te dise

Seul CD de Philippe Anciaux, qu'il partage avec Jean-Claude Piérot qui dit ses textes entre deux chansons. Reprise des chansons pour ses deux enfants Mathieuseries et Julie, peut-être les plus belles ! Mais à part ça, selon moi, la sauce ne prend pas. L'alternance chanson-texte ne me plaît pas trop (mais j'en sais qui ont fort aimé), et on sent qu'Anciaux n'est plus dans son affaire. Ce n'est pas grave, il nous a tant donné !

1993 - "Artistes de Wallonie et de Bruxelles - Série Chanson" - 2 CD Wallonie-Bruxelles Musiques WBM 118/119
Chansons interprétées par Philippe Anciaux : D'Arlon à Liège et Charleroi

Ce double CD ambitionne de retracer l'histoire de la chanson francophone de Belgique, de 1970 à 1993. Et c'est une belle reconnaissance d'y retrouver Anciaux, comme Stefanski et Duchesne, à côté d'artistes plus visibles tels que Adamo, Barzotti, Beaucarne, Lio, Lafontaine, Maurane, etc. Seul petit regret : D'Arlon à Liège et Charleroi est évidemment une chanson "wallonne", mais enfin, ce n'est pas la meilleure d'Anciaux !

2008 - "Droit & Dignité" - CD Barreau de Liège 2008/001
Chanson interprétée par Philippe Anciaux : IMPP

"Que l'on soit homme ou femme, jeune ou vieux, victime ou délinquant, malade, handicapé, immigré, réfugié, insolvable, allocataire d'aide sociale ou chômeur, enfant, soldat, exploité, victime de la traite des êtres humains… Garder la tête haute." Philippe participe à ce CD, à côté de Julos, de Stefanski, de Karin Clercq, de Semal, de Duchesne, de Cloé, d'Été 67, de Suarez… et bien d'autres. Pour plus de dignité.

 

" La compilation de FMG " - CD Hors commerce
Jean-François / Mariette / IMPP / A mon nos autes / Le voyage à Seraing / D'Arlon à Liège et Charleroi / Al Cuse dî Presles / Messieurs les Rois / Julie / Sinistrose / Mon père / Chooz, Chooz, les marrons chauds / Comment tu veux qu'on s'laisse aller / Agathe et Victor / Mathieuseries / Cama / Les bretelles / La trentaine / Lettre à Jacques / La ballade du père

Ce CD n'existe pas vraiment. C'est celui que j'ai gravé à partir de mes 33 tours. J'ai évidemment sélectionné celles qui - pour moi - sont les meilleures chansons…

Quelques liens :

  • le toujours excellent site de Ghislain Debailleul, qu'il faut considérer comme site officiel dans le cas d'Anciaux
  • ce qu'en dit le Dictionnaire de la chanson française en Wallonie et à Bruxelles, publié en 1995 chez Mardaga
  • la présentation en wallon de "Flipe Ansiåd" avec le texte (et la traduction) de la chanson Cama
  • la participation de Joseph Reynaerts à l'Eurovision 1988 - l'année de la victoire de Céline Dion ! -, avec un texte d'anthologie (!) coécrit par Joseph et Philippe : il fallait oser quand même !
  • le site du Centre Culturel de Seraing
  • un écho d'un concert-cabaret le 21 mai 2005, à Gelbressée (Namur), avec quelques photos
  • la fiche de présentation du film La raison du plus faible, de Lucas Belvaux (2006), dans lequel Anciaux joue le rôle du commissaire Magis
  • la page qui lui est consacrée dans l'excellent Wikipédia
  • et puis pas mal de sites à trouver : dans un moteur célèbre de recherche, en mettant "Philippe Anciaux" entre guillemets, on trouve 5540 pages…, dont pas mal liée à sa grande carrière d'acteur de cinéma !


Chansons


Textes


D'hiver