Accueil


Images


Mots


Vie

Patrick Abrial

Graeme Allwright

Philippe Anciaux

Morice Benin

François Béranger

Michel Bühler

Georges Chelon

Daria de Martynoff

Jacques-Ivan Duchesne

Clo du Trfle

GAM

Ann Gaytan

François-Marie Gerard

Jofroi

Jean-Marc Le Bihan

Catherine Le Forestier

Maxime Le Forestier

Coline Malice

Yves Marchal

Maurane

Frederik Mey

Georges Moustaki

Didier Odieu

Nicolas Peyrac

Raphy

Robert

Olivia Ruiz

Pierre Selos

Claude Semal

Yves Simon

Alain Souchon

Christiane Stefanski

 

Cette page n'est ni une bibliographie ni une discographie complète.
Juste une émotion, une communion.
Quelques idées personnelles sur un chanteur apprécié,
et quelques commentaires sur ses disques qui sont dans ma discothèque !
Dernière mise à jour : 21/11/17

Michel Bühler

Je n'ai pas grand chose à dire à propos de Michel Bühler. Bühler, ça ne se dit pas, ça s'écoute ! Je ne dirai pas "religieusement" parce que je ne crois pas qu'il aimerait ça. Mais ça s'écoute au coin du feu, avec calme et passion. Bühler hausse rarement la voix. Il chante des choses simples, avec simplicité. Et c'est tellement beau et prenant qu'on ne peut que l'écouter. Enfin, moi, en tous les cas, j'écoute... Et c'est merveilleux.

Bühler est suisse. C'est le meilleur chanteur suisse francophone vivant ! De loin. D'ailleurs, je n'en connais pas beaucoup d'autres (ce qui ne veut pas dire que je n'en connais pas d'autres : Pascal Auberson, Stephan Eicher, K, Sarclo, Yvette Théraulaz… et bien sûr Henri Dès !). À quoi servirait-il de dire qu'il est né le 30 avril 1945 ? Pas à grand chose. Par contre, savoir qu'il a été instituteur n'est pas inintéressant. Un instit, c'est toujours quelqu'un de bien ! Intéressant aussi de savoir qu'il écrit pas mal de bouquins : des romans, des récits, des pièces de théâtre… Pour le reste, c'est - je crois - quelqu'un comme tout le monde, sauf qu'il chante !

J'ai découvert Bühler il y a très longtemps. Il était dans la même maison de disques que François Béranger : L'escargot. Dans les années 70, j'ai vu le disque "Vivre nus" chez un disquaire… je me suis dit qu'un disque L'escargot ne pouvait qu'être bien… j'ai acheté, et je ne l'ai jamais regretté ! Chaque découverte d'un nouveau Bühler est un plaisir immense. Je vous dis, ce gars-là vaut la peine d'être connu.

Et pourtant, j'ai mis longtemps avant de le voir sur scène. Cela s'est passé le 6 mars 2008, dans le cadre du festival "Mars en Chansons". Il passait en deuxième partie. En première, il y avait Michel Arbatz. Bon spectacle, bien monté, sans plus. Mais cette première partie a duré longtemps. Alors, peut-être Bühler a-t-il passé le temps à attendre comme il pouvait. Quand il est arrivé sur scène, son esprit semblait un peu ailleurs… Cela nous a valu un spectacle mi-figue, mi-raisin dont vous pouvez voir un extrait dans Chanson pour Camille, qu'il chante seul à la guitare. Finalement, il est peut-être dommage que Camille n'ait pas arrêté de grandir !

Bien sûr, les chansons étaient là, fidèles à ce qu'elles sont. Mais Bühler n'était pas vraiment en harmonie avec elles, ni avec ses musiciens, ni même avec lui. Et comme la technique n'était pas vraiment au point, ce fut un peu décevant ! Qu'à cela ne tienne, si j'en ai l'occasion, je retournerai le voir un jour, car il vaut certainement mieux que cela. Il le disait lui-même, d'ailleurs.

En attendant, je vais me mettre un bon petit Bühler… et l'écouter religieusement !

1971 - 33 Tours Evasion L'Escargot ESC 372 (réédition 1978)
Je m'en viens / Les ivrognes / Étranger / Ça se dit je t'aime / J'irai cracher sur vos tombes / L'été pour nous / Ton bateau est parti / Berceuse pour un enfant qui vient / Arrière-pays / On arrive, on repart / Le pays qui dort / Chanson triste / Et me voilà

Ce n'est pas le premier album de Bühler, parce qu'il y a déjà eu une compilation de 45 tours, mais c'est le premier tout cohérent. Bref, cet album contient déjà tout Bühler en puissance, avec quelques trésors dont Berceuse pour un enfant qui vient que je considère comme une des plus belles chansons de Bühler. Mais il y a aussi l'amour avec Ça se dit je t'aime, l'ouverture avec Étranger, la révolte avec J'irai cracher sur vos tombes… Si c'est déjà le contrebassiste Léon Francioli qui signe les arrangements, ce sont en fait les musiciens de Mormos qui jouent, le groupe qui a accompagné Béranger dans l'album Ça doit être bien.

1973 - " Vivre nus " - 33 Tours L'Escargot ESC 319
Vivre nus / Ma ville est un jardin / Le téléphone / Guillaume Tell / La ballade de Monsieur Saint Pierre / En montant la rivière / La côte Nord / Irrécupérables / Le hold up

Un grand orchestre : pas moins de 30 musiciens, sous la direction de Michel Devy ! Je retiens surtout Vivre nus… comme son titre l'indique, Guillaume Tell et ses piques à la Suisse établie, En montant la rivière, reprise du folklore québecois, et surtout La ballade de Monsieur Saint Pierre, sinistre histoire d'une mise au chômage.

1976 - " Immigré " - 33 Tours CBS L'Escargot ESC 333
Personnages / Les immigrés / Messieurs les militaires / Les p'tits les gros / Rue de la Roquette / Mon père / Hôtel Baltimore / Marie-Claire / Rue Sainte-Catherine / Première chanson

Du tout bon Bühler ! Il est devenu cet extraordinaire raconteur d'histoires… Rue de la Roquette, Mon père… Et puis toujours l'étranger avec Les immigrés, la révolte avec Messieurs les militaires… Et Les p'tits les gros est l'écho de La balade des petits qu'on sprâtche de Jacques-Ivan Duchesne. De beaux arrangements, mais un peu impersonnels, de Michel Devy, avec 46 musiciens ! En fait, il doit y avoir des tas de chanteurs qui travaillent avec autant de musiciens. La différence de Bühler, c'est qu'il cite le nom de chacun de ceux-ci !

1977 - "Ici" - 33 Tours CBS L'Escargot ESC 350
Ma mère, la Suisse / La fille aux yeux verts / Prenons le temps de nous aimer / L'avalanche / On se retrouvera / Ici / Dans ce paradis helvétique / Dernier tango / Jean Junod / Au bord de la rivière / Et l'on se dit qu'un jour

Bühler s'est sans doute fait taper sur les doigts : cette fois, plus aucun nom de musiciens, si ce n'est l'arrangeur Jean Morlier ! Un disque bien helvétique ! La Suisse semble présente dans chaque chanson. Ici est une chanson sublime : Ici, le jour commence avant l'aurore… À part ça, j'avoue ne jamais avoir compris la pochette : pourquoi Bühler est-il assis sur lui-même ? Pourquoi ne voit-on que ses jambes au verso ?

1978 - "Simple histoire" - 33 Tours L'Escargot ESC 379
Le soldat / Quand on est seul / Jean d'En-haut / Dans la maison / Carton-pâte / Roman-Photo / Simple histoire / Djamel / Mon amie, ma sœur / Sur le pavé / Faubourg de Buenos Aires

Des moments de solitude ? Quand on est seul… Jean d'En-haut… Dans la maison… Mais aussi et toujours la bêtise de la guerre avec Le soldat, la tendresse avec Simple histoire, l'accueil avec Djamel, le chômage avec Sur le pavé, et une "belle" histoire bien sûr : Roman-photo ! Toujours des arrangements de Jean Morlier (et donc pas de nom de musiciens !).

1979 - "Fête à la Chanson romande " - Double 33 Tours Évasion EA 100 120/121
Chansons de Michel Bühler : Le soldat / Simple histoire

Un disque collectif témoin de la fête du samedi 1er septembre 1979 qui a réuni la plupart des artistes romands de la Chanson : Sarclon, Henri Dès, Jacky Lagger, Michel Buzzi, Gastion Schaeffer, Jean-Pierre Huser, Gaby Marchand, Julie St-Antoine, Aristide Padygros, Michel Bühler, Yves Chaland, Dominique Scheder, Jean Villard Gilles, Yvette Theraulaz, Roger Cueno, Bernard Montangro et Pascal Auberson.
Michel nous offre deux belles chansons tirées de son dernier opus et contribue activement à l'hommage collectif à Jean Villard Gilles.

1980 - "La belle folie"- 33 Tours EMI L'Escargot ESC 410
On fait des chansons / Schweitzer / 23 mars / Charly / Superdupont / Le cœur du même côté / Électricité / Simone ou Gaston / Je n'ai pas de pays / Deux qui s'aiment

Bühler pique ou recycle (c'est selon) les musiciens de Béranger : Claude Arini, Gérard Cohen… Cela fait un disque nettement plus électrique - Électricité -, ce qui ne me plaît pas trop… Mais il y a quand même de très belles chansons : 23 mars, Simone ou Gaston, et bien sûr Deux qui s'aiment… Et le désenchantement : J'ai toujours le cœur du même côté, la belle folie tout au fond de moi, avec la colère, l'espoir assuré et le désarroi.

1986 - "Rasez les Alpes… qu'on voie la mer" - 33 Tours L'Escargot ESC 0453
Casamance / Comme un galet / Rio Grande / Humains / Comme un goût de solitude / Jeanne / Sur le même bateau / Voyageur ordinaire / L'institutrice / Rasez les Alpes / Chanson noire

Six ans de silence, quasi en même temps que Béranger d'ailleurs… On retrouve Arini et Cohen, avec des arrangements plus cool ! On retrouve surtout le Bühler des choses simples et désabusées : Comme un galet, Comme un goût de solitude, Jeanne, Chanson noire…

Avril 1987 - "Il aimait les rires " - 33 Tours Évasion EB 100 121
Ainsi parlait un vieil indien / Un figuier devant la fenêtre / La liberté est dans le port / Le bœuf / Kaiserangst est-il plus sûr que la navette spatiale ? / Un jour je te dirai je t'aime / Il aimait les rires / À ceux qui sont chassés / Bêtes de somme / Les grandes manœuvres

L'expérience L'Escargot est terminée, et Bühler va nous offrir coup sur coup deux albums bien différents. Celui-ci, accompagné par la contrebasse du Léon Francioli des débuts, est - selon moi - le meilleur album de Michel Bühler. Toutes ces chansons sont vraiment de petits trésors, sauf peut-être Le bœuf (dont je ne comprends pas très bien l'humour). Mais sinon, c'est parfait !

Septembre 1987 - "Le retour du Major Davel" - 33 Tours Évasion EB 100 122
J'aimais déjà la rêverie / Ils vivent près de l'eau / Ah le beau pays ! / Le mercenaire / Z'étions trois jolis garçons / Nous aurions pu nous rencontrer / Tous ces yeux fermés / La Gina / L'espoir est un matin d'avril / Il parlait de liberté / La terrasse / Déjà le jour s'en va / Pays que les oiseaux…

Chansons extraites du spectacle "Le retour du Major Davel". C'est Claude Arini qui signe les arrangements. C'est un bon album, mais comme je l'ai découvert en même temps que le précédent, il m'a toujours paru bien terne ! Pourtant il y a de bonnes chansons. En plus, je n'ai jamais très bien compris ce que venait faire Robert perruqué sur la pochette !

1991 - CD Baillemont Évasion CD 937 / BPE 127
Helvétiquement vôtre / On allait à l'école / Sam / Il disait / Les yeux, les mains / Liberté / La chanson à Nono / L'amitié / Jusqu'à l'étoile / La plage / Chanson pour toi / La Garrigue // Je m'en viens / Les ivrognes / Étranger / Ça se dit je t'aime / J'irai cracher sur vos tombes / L'été pour nous / Ton bateau est parti / Berceuse pour un enfant qui vient / Arrière-pays / On arrive, on repart / Le pays qui dort / Chanson triste / Et me voilà / L'amour s'en vient l'amour s'en va / Est-ce qu'on est mieux ici qu'ailleurs

En 1991, aidé par la Radio Suisse Romande, Bühler a la bonne idée de sortir en CD une intégrale en 6 volumes. J'avoue que je n'avais pas les moyens de m'offrir le tout, et je me suis contenté des 3 CD qui me permettait de compléter ma discothèque, ici avec la reprise du tout premier album "Helvétiquement vôtre", ainsi que les 2 derniers titres issus d'un 45 tours.

1991 - CD Baillemont Évasion CD 941 / BPE 127
Ainsi parlait un vieil indien / Un figuier devant la fenêtre / La liberté est dans le port / Le bœuf / Kaiserangst est-il plus sûr que la navette spatiale ? / Un jour je te dirai je t'aime / Il aimait les rires / À ceux qui sont chassés / Bêtes de somme / Les grandes manœuvres // Les gens de chez nous / La machine / Chanson vaudoise / Agénor / Les chefs / 23 mars / Anciens combattants

L'excellent "Il aimait les rires" et un enregistrement public, avec quelques musiciens acoustiques. Bühler parle un peu trop à mon avis, mais enfin, c'est intéressant de l'entendre en public !

1991 - CD Baillemont Évasion CD 942 / BPE 127
J'aimais déjà la rêverie / Ils vivent près de l'eau / Ah le beau pays ! / Le mercenaire / Z'étions trois jolis garçons / Nous aurions pu nous rencontrer / Tous ces yeux fermés / La Gina / L'espoir est un matin d'avril / Il parlait de liberté / La terrasse / Déjà le jour s'en va / Pays que les oiseaux // Monsieur Petit / Tante Elisa / Ticket gagnant / Je t'attendais / Comme un prince qu'il est / Peste noire / Province Hôtel / Et je l'emmerde / Sahara / Que sont devenues nos chansons ?

Dix inédits intitulés "Cuvée 90", enregistrés avec Léon Francioli. Qualité inégale, mais de très bonnes choses : Ticket gagnant, Je t'attendais, Sahara.

1993 - "L'autre chemin" - CD Évasion ECD 922
Tout près de La Villette / Il suffit d’être con / L’autre chemin / Le député Pittet / T’es au chômage / La vieille dame / En Haïti / Parti pour boire / C’est la montagne / Rap suisse

Tout près de La Villette, l'histoire du quotidien comme Bühler sait si bien les raconter. L'autre chemin, l'histoire d'être ailleurs pour être soi-même. T'es au chômage, l'histoire de la réalité dégueulasse. La vieille dame, l'histoire d'une belle vieillesse, comme on voudrait l'avoir. C'est la montagne, l'histoire du retour chez soi. De belles histoires, comme on les aime.

En 1994, paraît "Les chansons de Jean Villard Gilles" en collaboration avec Sarclo, avec Léon Francioli à la contrebasse et Gaspard Glaus au piano. Le disque a été réédité en 2007, en nombre limité. Mais je ne l'ai jamais ni vu ni entendu, dans aucune des deux versions. Ça doit sûrement être très bien !

1997 - " Jusqu'à quand ? " - CD Disques Office DO 65172
La plus belle fille du Zaïre / Jusqu'à quand ? / Lettre d'amour / Le bistro du Kabyle / Tribulations d'un chanteur en Suisse / Nanou / Chanson pour Yves Leyvraz / Les rideaux bleus / Enragés / Chanson nécessaire / Le péquenot / François

Un bon cru, toujours avec Léon Francioli. On retrouve une fois de plus tout ce qui fait Bülher : la tendresse avec la magnifique Lettre d'amour et Nanou, l'humour autosarcastique avec Tribulations d'un chanteur en Suisse, l'accueil de l'autre avec Le bistro du Kabyle, la révolte avec Chanson pour Yves Leyvraz ou Enragés et l'hommage à son grand-père ouvrier François.

2000 - " Voisins… " - CD Disques Office DO 65259
Giovanna / Vulgaire / Dans un pauvre pueblo / Kosovo / L'oncle Albert / Chanson pour A. / Mondialisation / Chanson pour Dominique Scheder / Ma voisine / Dans la prison de St Quentin / Mon voisin est milliardaire / Dernière chanson

Finalement, Bühler raconte toujours la même chose, mais il le fait si bien ! Toujours l'accueil avec Kosovo. Toujours le respect des travailleurs avec L'oncle Albert. Toujours la tendresse avec Chanson pour A. Toujours la révolte avec Mondialisation. Toujours l'humour sarcastique avec Mon voisin est milliardaire. Et toujours bien sûr Léon Francioli.

2001 - "Rue de la Roquette - Chansons de 1969 à 1980" - CD Disques Office 980352
Helvétiquement vôtre / La chanson à Nono / La garrigue / Berceuse pour un enfant qui vient / Le pays qui dort / Étranger / La ballade de Monsieur Saint-Pierre / La Côte Nord / Personnages / Les immigrés / Rue de la Roquette / Les p'tits les gros / Mon père / On se retrouvera / Ici / Jean Junod / Au bord de la rivière / Ma mère, la Suisse / Jean d'en haut / Simple histoire / Djamel / Faubourg de Buenos Aires / Deux qui s'aiment

Des compilations comme ça, on en redemande. Vraiment, Bühler a choisi les meilleures de ses chansons et c'est un régal de les écouter ici réunies. C'est fou, parce que c'est quasiment les 23 chansons que j'aurais choisies…

2001 - "Comme un goût de solitude - Chansons de 1986 à 1997" - CD Disques Office 980362
Comme un goût de solitude / Rasez les Alpes / Ainsi parlait un vieil indien / Le Bœuf / Il aimait les rires / Les grandes manœuvres / Un jour je te dirai je t'aime / La Gina / Sahara / Il suffit d'être con / La vieille dame / Rap suisse / En Haïti / C'est la montagne / Le bistro du Kabyle / Tribulations d'un chanteur en Suisse / Nanou / Chanson nécessaire / Le péquenot / Chanson pour Yves Leyvraz

Rien à dire. Cette compilation 2e période est tout aussi excellente ! Merci, Bühler !

2004 - " Chansons têtues " - CD Disques Office 985102
Un village / Guantànamo / Les beaux lourdauds / 'Vec ma p'tite / Nous étions trois amis / Chanson pour Victor Jara / Je partirai tranquille / En Palestine / Chanson pour Camille / Les Jaccard / Ceux qui disent non / Cracher sur ma télé / Une enfance / Yodel pour Christophe Blocher / La connerie guerrière / Lucette / L'espoir

Bühler se fait rare : 4 ans de silence. Il revient avec cette fois Laurent Poget à la direction artistique. Une chanson sublime sur Guantànamo. Toujours la tendresse avec 'Vec ma P'tite ou Chanson pour Camille. L'amitié avec Nous étions trois amis. La révolte et l'Espoir. Un autre monde est possible, je l'ai vu de mes yeux vu… Mais aussi une succulente Lucette, chanson en anglais qui nous ferait croire qu'on parle tous parfaitement la langue de Shakespeare !

2008 - "Tous ces mots terribles - Hommage à François Béranger" - CD Meso Productions
Chanson interprétée par Michel Bühler : Le vieux

Un hommage à François Béranger était indispensable. Y participent notamment : Loïc Lantoine, Tryo, Jeanne Cherhal, Jamait, Hubert-Félix Thiéfaine, Sanseverino, Gérard Blanchard et même Emmanuelle Béranger, la fille de François, qui nous donne une interprétation en douceur de Dure mère. Bühler fait partie de la bande, et selon moi, heureusement : il relève nettement le niveau. Béranger méritait mieux… mais Bühler est un de ceux qui fait du bon travail (simple question de goût sans doute).

2008 - "Passant" - CD Disques Office EPM 986682
Matin d'automne / Soleil de plomb / Si le temps / Les Poissons sont des cons / Gustave / Années 30 / Café arabe / La Boillat vivra / Les Paisibles / La Brosse à reluire / Le Macao / Démocratie / Je rêvais d'hommes frères / Coming out / Éloge des Vaudois

Bühler seul aux commandes : paroles, musiques, arrangements, guitares, instruments midi, voix, enregistrement, pré-mixage ! C'est du tricot main, mais de qualité. Un disque égal à Bühler ! Tout est bon, mais surtout la poésie de Matin d'automne, la force africaine de ce Soleil de plomb, la sinistre actualité des Années 30, le bonheur calme des Paisibles, ces chaudes illusions que je partage aussi de Je rêvais d'hommes frères !

2008 - "Les trois cloches" - CD + DVD Côtes du Rhône B001CBJX8G
Vive la vigne de chez nous / C'est un rien mais qui fait plaisir / À l'auberge du temps perdu / La pente du vice / La terrasse des lilas / Dollar / Dame pauvreté / Le petit café-tabac / La femme du monde / La pinte vaudoise / La gonflée / À l'enseigne de la fille sans coeur / Le bonheur / Les trois cloches

Ce n'est pas le CD de 1994, mais c'est quasi la même chose : un hommage à Jean Vilard Gilles, enregistré en public, avec Sarclo(ret) et au piano Gaspard Glaus. Manque simplement - malheureusement ? - la contrebasse de Léon Francioli. Pour le reste, ce sont de belles chansons, avec une chouette ambiance.

2009 - "Voyageur" - CD
Berceuse pour un Enfant qui vient / Helvétiquement vôtre / Les Tribulations d'un Chanteur en Suisse / Simple Histoire / Jean d'en Haut / Rue de la Roquette / Kosovo / Nanou / Les grandes Manoeuvres / Café arabe / Sahara / Nous étions trois Amis / Matin d'Automne / J'avais raison / Les beaux Lourdauds / Ainsi parlait un vieil Indien / La vieille Dame / Vulgaire / La Danse et les Rappels / Si le Temps /  L'Espoir

Premier CD en public pour Bühler. Ça vaut la peine. Il nous sort quelques-uns de ses meilleurs titres, faisant cotoyer tendresse, humour, vigilance, amitié… Et heureusement, il est plus en forme que lorsque je l'ai vu ! Bref, c'est tout bon. On peut l'acheter sur le site officiel.

2012 - "Chanteurs indignés" - Double CD EPM 986 863
Chansons interprétées par Michel Bühler : Démocratie / Années 30 / Superdupont / Soleil de plomb / Les immigrés / Kosovo / Djamel / Bêtes de somme / La ballade de monsieur Saint-Pierre / Peste noire / Messieurs les militaires / Électricité / Carton pâte / Au bord de la rivière / Les poissons sont des cons / Ainsi parlait un vieil indien

Bien avant le mouvement des Indignés, de nombreux chanteurs ont clamé leur indignation. EPM reprend ici des chansons indignées de son catalogue, et c'est très bien : des chansons de Bühler (en majorité), de Jofroi, de Chelon, de Beaucarne, de Mey, de Robine, de Vasca… même si ce ne sont jamais que des reprises. Un graphisme qui visiblement s'inspire de l'ouvrage "Indignez-vous" de Stéphane Hessel. Un album "Femmes de paroles" fait la même chose, avec des femmes : Anne Sylvestre, Hélène Martin, Michèle Bernard, Colette Magny, Diane Dufresme, Sapho…

2012 - "Et voilà !" - CD
Les Ardéchois / Avignon / À la manif / Et voilà! / Je me bats / Cher Monsieur / La chanson de Fernand / Actualités 2012 / Petite berceuse / Tunis 2011 / Zoologie / Le Polonais / Est-ce écrit…

C'est un grand cru ! Bühler ne fait que bonifier en vieillissant ! On le retrouve tel qu'en lui-même : de la révolte (Je me bats, Polonais…), de la tendresse (Petite berceuse), de l'humour (Cher Monsieur, Zoologie…), de l'amour (Avignon). Bühler vieillit bien, et regarde avec humour cet être qui vit "de son temps" - Et voilà ! - mais qui continue à se battre envers et contre tous, encore et toujours, pour saluer la vie qui palpite et qui bat. Sublime !

2014 - "L'intégrale" - DVD contenant des fichiers MP3

Ce DVD contient l'intégrale des enregistrements de Bühler, de 1969 à 2012, soit 229 chansons en format MP3, avec en plus la reproduction des 19 pochettes des albums originaux, toutes les paroles des chansons et toutes les grilles d'accord ! Ce qui n'est quand même pas mal, il faut l'avouer ! Il ne me manquait qu'une seule chanson (Les amants), mais je déguste encore aujourd'hui !

2016 - "La vague" - CD EPM 986 944
Le retour de Jean Junod / La vague / Ça m'gonfle / Soir d'août / Semez la vie / Chanson pour Rolf et Nicole / La chanson / Images de Syrie / La Casba / La vie n'est pas à vendre / Les nouveaux Pauvres / La chemise / Gaza, Été 2014 / Les idées / Éoliennes

Une nouvelle fois, c'est excellent. Bühler retrouve des musiciens, alors qu'il avait enregistré "Passant" et "Et voilà !" seul, dans sa cuisine. Ça nous vaut quelques arrangements électriques et dynamiques, en harmonie avec les chansons. Il reste un chanteur engagé avec humour et vérité. Position contre les Éoliennes, assez étonnante, mais c'est surtout contre les financiers qui essaient de se faire du beurre avec du vent…

Quelques liens :

  • le site officiel fait par Bühler lui-même, avec les textes de toutes ses chansons
  • le toujours excellent site de Ghislain Debailleul
  • sa page sur Chanson rebelle
  • une belle page sur le blog de Fred Hidalgo
  • de quoi en savoir plus sur sa carrière d'auteur
  • toute une série de textes de presse élogieux, à l'occasion de la sortie de l'ouvrage "On fait des chansons" (intégrale de ses textes), sur le site de son éditeur
  • une interview en format pdf
  • la page qui lui est consacrée dans l'excellent Wikipédia
  • des photos sur scène
  • et puis pas mal de sites à trouver : dans un moteur célèbre de recherche, en mettant "Michel Bühler" entre guillemets, on trouve 50 000 pages… !

 


Chansons


Textes


D'hiver