Accueil


Images


Mots


Vie

Patrick Abrial

Graeme Allwright

Philippe Anciaux

Morice Benin

François Béranger

Michel Bühler

Georges Chelon

Daria de Martynoff

Jacques-Ivan Duchesne

Clo du Trfle

GAM

Ann Gaytan

François-Marie Gerard

Jofroi

Jean-Marc Le Bihan

Catherine Le Forestier

Maxime Le Forestier

Coline Malice

Yves Marchal

Maurane

Frederik Mey

Georges Moustaki

Didier Odieu

Nicolas Peyrac

Raphy

Robert

Olivia Ruiz

Pierre Selos

Claude Semal

Yves Simon

Alain Souchon

Christiane Stefanski

 

Cette page n'est ni une bibliographie ni une discographie complète.
Juste une émotion, une communion.
Quelques idées personnelles sur un chanteur apprécié,
et quelques commentaires sur ses disques qui sont dans ma discothèque !
Dernière mise à jour : 5/05/17

Georges Chelon

Georges Chelon, c'est une longue histoire. En 1965, lorsque paraît son "Père prodigue", j'avais 12 ans et je ne m'intéressais pas trop à la "bonne chanson française". Je n'en avais pas les moyens d'ailleurs ! À l'époque, j'étais surtout un fan d'Hervé Vilard. Mais ma sœur avait succombé à Chelon, et le 45 tours a bien tourné. Sans le savoir, j'étais en train de découvrir que la chanson française pouvait avoir du sens, au-delà des mélodies.

Ce n'est qu'au début des années 1970 que j'ai redécouvert Chelon, d'abord par la "Médiathèque" - cette incroyable institution belge qui permet tant de découvertes : c'était un réseau peer-to-peer avant la lettre, sauf qu'il était et est encore institutionnalisé -, et puis par mes propres achats, commençant par l'album Vengeance et remontant ensuite le fil du temps.

Et depuis lors, Chelon ne m'a plus quitté. Chaque fois qu'il sort un disque original, j'achète. Ce n'est pas toujours évident à trouver ! Et je bénis ici la FNAC (=pub gratuite!) qui est le seul endroit, en Belgique du moins, où on peut être à peu près sûr de trouver toutes les nouveautés, y compris celles hors grande industrie.

Mais revenons à Chelon. Il y a quelques-unes de ces chansons qui sont pour moi des monuments. Deux d'entre elles particulièrement. D'abord, Prélude, un sommet de simplicité allié à une profondeur et une sensualité extrêmes. J'ai beaucoup chanté cette chanson… avec - il faut bien l'avouer - des accents très chelonesques ! Puis, Ça ne fait rien, une chanson moins connue, mais qui me fait trembler chaque fois que je l'entends. Un sommet de la chanson française ! Bref, je ne résiste pas à la tentation de mettre ici les textes de ces deux chansons extraordinaires.

Prélude

Où tu me mènes, dis
Où tu me mènes,
Où tu m'entraînes, dis,
Où tu m'entraînes,
Je sens je tombe, dis,
Je sens je tombe
Mais que c'est bon, dis,
Mais que c'est bon.

J'ai un peu peur, dis,
J'ai un peu peur,
Est-ce mon cœur, dis,
Est-ce mon cœur,
Qui se découvre, dis,
Qui se découvre,
Ou bien mon corps
Qui ne sait plus,
Qui ne sait plus.

Que tu es douce, dis,
Que tu es douce,
Comme une mousse, dis,
Comme une mousse,
Mais que tu trembles, dis,
Mais que je tremble,
C'est pas de froid, dis,
Non, pas de froid,
De toi.

Comme je t'aime, dis,
Comme je t'aime
Comme tu m'aimes, dis,
Comme tu m'aimes,
On se découvre, dis,
Je me découvre,
Je n'ai plus peur,
Je n'ai plus peur,
De moi.

Ça ne fait rien

Ça ne fait rien, mais
Quand un bateau se couche,
Même si l'on n'est pas dedans,
Sa mort un peu vous éclabousse,
Et vous sentez dans votre bouche
Comme un arrière-goût d'océan.

Ça ne fait rien, mais
Quand un avion tombe,
Même si l'on n'est pas dedans,
C'est un peu sur vous qu'il retombe,
Et même mort il fait une ombre
Plus sombre que celle d'avant.


Déjà tout gosse, quand j'naviguais
Sur les flaques d'eau de mon quartier
Avec mes navires en papier,
Lorsque parfois, l'un d'eux coulait,
Je le regardais s'abîmer,
A la fois triste et fasciné.
Je ne le savais pas encore,
Déjà je soupçonnais la mort,
Je ne le savais pas encore,
J'avais déjà peur de la mort.
Bien sûr, c'était l'âge sensible,
J'avais le cœur comme une cible
Bien sûr que, depuis, j'ai changé,
Il m'en faut plus pour me faire rire
Plus encore pour que je soupire,
Enfin, je ne sais plus pleurer.

Mais ça ne fait rien,
Quand un bateau se couche,
Quand un avion perd le vent,
Leurs morts un peu nous éclaboussent,
Et nous sentons dans notre bouche
Les larmes salées d'un enfant

Ce n'est qu'assez tardivement que j'ai vu Chelon sur scène, la première fois aux Beaux-Arts, à Bruxelles, vers la fin du 20e siècle. Je l'ai revu une ou deux fois depuis lors. Ce sont des spectacles tout simples. Chelon chante avec sa guitare (et quelques musiciens). Le public écoute. Parfois chantonne un peu lui-même, mais pas trop. On est là surtout pour écouter, et Chelon pour chanter. Instants magiques.

Chelon a 10 ans de plus que moi… et finira bien par arrêter de chanter et de sortir des disques. Mais quand ce sera le cas, il manquera quelque chose, c'est certain ! Bah, il nous restera toujours sa trentaine d'albums originaux !

1965 - 33 Tours EMI Pathé Marconi SPTX 340577
Rendez-vous ce soir / Père prodigue / Le chien / Premiers mots / Parole / Le grand feu / Credo / Retourne à ton destin / Comme elle et... / Pauvre monde / Je me souviens / La rose des vents

Tout Chelon est déjà présent dans ce premier disque, avec bien sûr Père prodigue, mais aussi des petits joyaux comme le malicieux Comme elle et…, le désabusé Pauvre monde, le raconteur d'histoires Je me souviens, etc.

 

1966 - 33 Tours EMI Pathé Marconi SPTX 340-570
Prélude / Les larmes aux poings / Quinze-vingt et plus / Fallait voir / Crève misère / Comme on dit / Morte saison / Demain / Merci pour tes bons voeux / Gare aux sentimentaux / Alors je suis parti / Encore un mot

L'extraordinaire Prélude bien entendu, mais aussi la dureté de la vie et de Dieu dans Crève misère, l'amour perdu de Morte saison et retrouvé puis à nouveau perdu de Les larmes aux poings, l'humour de Comme on dit. Un très bon cru, avec de belles orchestrations de Lucien Lavoutte.

1967 - Bobino 67 - 33 Tours EMI Pathé Marconi 2 C 062-12308
Comme on dit / Chanson manquée /Je l'ai vue / Peut-être que peut-être / Les larmes aux poings / Evelyne / Ma moitié / Père prodigue / Le soleil / Parole / Le grand dadais / Mes amis, mes amis / Comme on dit

Enregistrement public, avec l'orchestre de Lucien Lavoutte. Avec pour moi surtout Le grand dadais, du film du même nom… Mais il est vrai qu'avant, avant, je ne t'avais pas, mais il est vrai qu'avant, avant, je ne nous aimais pas, mais il est vrai qu'avant, avant, quand mes draps étaient froids, je n'avais pas ton corps pour moi, je n'avais pas tes bras… Tu vois, je n'étais rien, ou presque rien, mais j'attendais, guettant comme on guette le jour, sans savoir bien toujours où il va se lever… Moi, ça m'émeut cette chanson !

1968 - 33 Tours EMI Pathé Marconi SPTX 340.731
Tu sais / La parisienne / 22, Rue des Carrières "Le nid d'amour" / À pas feutrés / Girouette / Berceuse à Colette / Sampa / Grand-père / Ma ville / L' esquisse / La tirelire / Nous on s'aime

Chelon est désormais à maturité et nous offre des chansons superbement construites. Tu sais, chanson de fond, de réflexion sur la vie. Le merveilleux Sampa bien entendu. Mais aussi la poétique L'esquisse, genre d'histoire dont Chelon a le secret. Mais à côté de cela, ce navet fondamental qu'est selon moi Nous on s'aime. Comme chanson à l'eau de rose, on ne fait pas mieux... ou pas pire plutôt !

1968 - 33 Tours EMI Pathé Marconi Emidisc C 048 - 50631
Sampa / Parole / Peut-être que peut-être / Notre nuit / Par-ci, par-là / La chanson manquée / Girouette / Evelyne / Barabbas / Il n'a suffi que d'un sourire / Ma moitié / Le petit bois

Quelques reprises sur ce disque, mais aussi des originaux (sans doute sortis sur des 45 tours). J'ai toujours eu l'impression qu'il s'agissait d'un 33 tours "commercial", au sens où il serait surtout sorti pour être vendu. Moins pour présenter de nouvelles chansons. Il est d'ailleurs vendu sous un label "Emidisc" qui présente au verso son catalogue assez large, tant en variétés françaises qu'internationales ou en classique. Bref, pas de quoi bouleverser le monde. Mais la pochette est intrigante, un peu à la manière de "Abbey Road" des Beatles sorti à la même époque : qui est et qu'est devenu le bonhomme debout, à la droite de la pochette ?

1969 - Chelon 1969 - 33 Tours EMI Pathé Marconi 2 C 062-10579
Guy / Faut pas tricher / La barque / Prête-moi tes yeux / Ça ne fait rien / La statue / Suppose que / Soliloque / Barabbas / Prends tes cliques et mes claques / Tango critique / Oh! crotte

J'ai toujours considéré qu'il s'agit là du meilleur album de Chelon, dominé par la maturité et la pureté des mots et des notes. Toutes les chansons sont excellentes, dont bien sûr Ça ne fait rien. Avec cependant un relâchement selon moi dans les trois dernières, quoique… Par contre, la pochette est ratée. Que signifie ce négatif ? Que vient faire cette cigarette ? (C'est vrai qu'à l'époque elle n'était pas encore bannie!). Que viennent faire ces quilles ? Si quelqu'un connaît l'histoire de cette sombre pochette, cela m'intéresserait…

1970 - 33 Tours EMI Pathé Marconi 2 C 062 - 11235
Vengeance / Avant que d'être malheureux / Pastorale / La fleur qui rit, qui pleure / Attends / Avoriaz
/ Et je compte les heures comme on compte les ans / Point de départ/ Quand je m'balade / Soleil de minuit / Faits divers / Paris n'a plus l'air de Paris

C'est donc pour moi le premier album de Chelon que j'ai acheté. Mais ce n'est pas le meilleur. On retrouve d'ailleurs la cigarette sur la pochette et Georges est en train de boire du Coca ! Je relève deux chansons, qui parlent toutes les deux de Paris. D'abord, Avant que d'être malheureux, sublime moment de cafard… enfin, de pré-cafard ! Et puis Paris n'a plus l'air de Paris… très belle chanson nostalgique. Que faudrait-il en dire aujourd'hui (de Paris)… ? Deux chansons bien tristes pour un Chelon pourtant souriant sur la pochette, ce qui est une première !

1971 - "Olympia 71" - 33 Tours EMI Pathé Marconi 2 C 072 - 11380
À quoi penses-tu ? / Good bye / Est-ce que tu resteras ? / Notre nuit / Suppose que... / Guy / Sur le balcon / Adieu Marianne / Merci que ce soit nous / L'impromise / De dire en dire / Ce n'est pas encore demain la veille

Un enregistrement public, toujours avec Lucien Lavoutte. Des reprises, mais aussi des inédits dont deux chansons qui sont des exceptions dans la carrière de Chelon : deux bonnes adaptations de chansons de Léonard Cohen Good-bye et Adieu Marianne. Cohen est un très grand poète, qui a fait de très belles chansons. Mais je n'ai jamais compris pourquoi Chelon a fait ces adaptations, si ce n'est à des fins commerciales. Ce disque contient aussi un merveilleux Merci que ce soit nous, prolongement de PréludeToute nue contre moi et moi tout nu contre elle… Revenant de l'amour, retombant dans la vie… Nos corps sentent nos corps qui lentement s'éteignent… Nos corps muettement se rendent un merci…

1973 - " Ouvrez les portes de la vie " - 33 Tours Barclay Disques Meys 30014
Ouvrez les portes de la vie / Quand tu me serres dans tes bras / Et l'on vivait / Une dame de grande ville / Les matins / Même si la terre n'est plus ronde / Les grands ensembles / Raconte-nous le temps / Les années glissent sur ta vie / Petite fille petit amour petit enfant

Ce disque correspond à un véritable changement : nouvelle maison de disque, pochette qui signifie quelque chose au lieu d'une simple photo, changement d'arrangeurs (Alain Goraguer & Bernard Gérard), et un ton beaucoup plus optimiste. Ouvrez les portes de la vie ! Il a dû se passer quelque chose dans la vie de Chelon qui nous donne un album plein de vie …

1975 - 33 Tours Barclay 80.552
Si demain / Fenêtre sur Seine / Le mien s'appellera bonheur / Tout revient / Pour parler d'amour / Technicolor / Ma femme enfant / Pas très loin / Seule / La main tendue

Si demain est une très belle chanson sur nos rêves. Chelon nous offre ce disque pour parler d'amour, et il le fait bien. Sauf dans Le mien s'appellera bonheur, chantée en duo avec Évelyne Chelon, mais qui est tout aussi gnan-gnan que Nous on s'aime ! À part ça, encore un nouvel arrangeur, Michel Berholc, et une pochette qui met surtout en avant la belle gueule de Georges !

1977 - " Commencer à revivre " - 33 Tours Barclay 90.087
Quai de gare / Libre / Vendredi / Grâce à toi / Chanson pour David / L' arbre / Après-midi / Haïti / Messie / Rivage

Premier album avec pochette qui s'ouvre et publication des textes. Volonté de mettre de la couleur (fruits) et de la vie (enfants). Arrangements de Jean Musy & Michel Defaye. Et on peut croire que le titre Commencer à revivre indique un nouveau changement dans la vie de Chelon. Un album agréable à entendre qui ne bouleverse rien. Mais une première chanson "politique" : Haïti

 

1979 - " Tous les deux… comme hier " - 33 Tours Barclay 91.035
Tous les deux comme hier / La fuite / Le confident / L' amour c'est bien beau / Mais après / Montmartre / Et partir avec elle / Tout est calme à l'hôtel de France / Un monde / La maison / Je rouille / Le lever de l'artiste

Une prochette surprenante : quelle est cette main qui offre à Chelon - qui s'en fout - une rose coupée ? Il est question de fuite, de séparation, de départ… S'arrêter sur le bord du chemin, se reposer enfin, faire la part du blanc et du noir, et retrouver l'espoir… Des arrangements plus modernes, mais parfois un peu lourds, de Jean Musy.

1982 - " Orange et citron " - 33 Tours Barclay BA 253 200.329
Orange et citron / Le long du fil de l'eau / Silence / Où es-tu toi ? / Il y a des gens / Rimbaud / À sceaux / La route / La marine est là / Je suis

Une pochette pleine de couleurs (les fruits, à nouveau), mais un album plein de solitude, de nuits solitaires et froides. Il y a des gens qui savent vivre seuls, tant mieux pour eux. Mais Chelon ne le peut pas. Comment faire pour rester debout… pour ne pas devenir fou ?

1983 - " Poète en l'an 2000 " - 33 Tours EMI Pathé Marconi 1727.901 PM 261
Poète en l'an 2000 / J'oublie / Quand on a 20 ans / La vie / Génie / Vivre / Le petit chat m'aimait / J' te dis pas le soleil / Ne m' laisse pas seul / Cadeau

Rien de très bon dans cet album retour chez EMI. Juste une mention pour Le petit chat m'aimait. Chelon se plait à se croire un Poète en l'an 2000 (chanson de Didier Barbelivien, on aura tout vu !) ou un Génie (également une chanson seulement "interprétée"). Des arrangements trop modernes de Raymond Gimenes. Et une pochette légèrement hégémoniste ! Enfin bref, il vaudrait mieux se taire... ce que Chelon va faire pendant 4 ans.

1987 - 33 Tours Blue Silver / Mélodie 8825 DK 023
Petit enfant de l'univers / Le Duc de Guise / Père prodigue / Faiseur de rêves / Les mots / Amanda / Moi ou bien mon père / Le mur mitoyen / Je sais / Sampa

Chelon revient et, pour mettre toutes les chances de son côté, reprend deux éléphants Père prodigue et Sampa. Mais il n'avait pas besoin de ça. Il s'agit d'un bon album, bien chelonesque. Les orchestrations de Jean Musy correspondent à son univers, les textes sont bien ciselés et tendres. Ils racontent de bons moments.

 

1989 - " L'enfant du Liban " - 33 Tours EPM / Adès FDD 1056 ADE 381
L'enfant du Liban / Prélude / Solitaire / Estrella / On appartient d'abord / Un amour qui arrive / Allez ma vie / Peut-être que peut-être / Morte saison
/ Nucléaire

Disque charnière. C'est son dernier vinyl ou son premier CD (celui-ci contient d'ailleurs 4 chansons de plus que le 33 tours). Nouveau label : EPM. Premier album sans photo de Chelon en couverture recto. Et surtout première collaboration avec Pierre-Louis Cas. Trois grosses (mauvaises) reprises : Prélude, Peut-être que peut-être, Morte saison. Pour le reste, ce n'est pas trop mauvais, mais c'est surtout un album de transition (où d'ailleurs les titres changent de place...).

1990 - " Chercheurs d'eau " - CD EPM Musique FDC 1115 ADE 760
Si ça vous chante / Et je l'aime / Leslie / Chercheurs d'eau / Y'a pas d'raison / Samedi soir / J'étais corsaire / L' enfant du hasard / Le néon rose / Toi / La ballade des fantômes / On va dire que tu dors

Très belle pochette, vers l'avant. Le travail de Pierre-Louis Cas est propre et en harmonie avec Chelon. Celui-ci nous propose des chansons fortes. De la légèreté avec Si ça vous chante. De la tendresse avec Leslie et L'enfant du hasard. De l'amour avec Et je l'aime. De l'humain avec Chercheurs d'eau et Toi. Du faits divers avec Samedi soir. De la vérité avec On va dire que tu dors. Beaucoup de bonnes choses.

 

1990 - " Master Serie " - CD Polygram 843 397-2 PY 899
Rimbaud / Orange et citron / Le long du fil de l'eau / Montmartre / Chanson pour David / Le confident / Quai de gare / Technicolor / Rivage / Après-midi / La fuite / Libre / Tout est calme à l'hôtel de France / Tous les deux comme hier / La marine est là / L' amour c'est bien beau

La compilation n'était pas très chère, alors je l'ai achetée ! Rien de très spécial : des chansons parues entre 1977 et 1982. Pas les moins bonnes en tous les cas.

 

1991 - " 2000 C'est Demain " - CD EPM Musique 982 152 ADE 660
Le phare de la Défense / La boulangère / Je rêve encore de toi / Pilou / Reste encore / Les trois chansons / 2000 c'est demain / La main verte / L' hôtel chic / Va c'est normal / Pense à la Seine / Papy rock

Dans la lancée de "Chercheurs d'eau" (les photos étaient d'ailleurs déjà présentes sur ce CD !), on retrouve l'ambiance du Chelon fin 20e / début 21e siècles ! Et de belles chansons, avec des clins d'yeux pour lui-même : Pilou, Les trois chansons, Papy rock… Et aussi un titre qui annonce son album suivant : Pense à la Seine ! (ou est-ce Pense à la scène ?)

 

1991 - " Chante la Seine " - CD EPM Musique 982 312 ADE 660
Poètes de la Seine / Sous le ciel de Paris / La ballade de l'éclusier / Les ricochets / Comme la Seine / Fenêtre sur Seine / Sous les ponts de Paris / Sources de Seine / Le vent / Sur les quais du vieux Paris / Vendredi - / La Seine / Je n' suis pas la Seine

Conçu et réalisé avec le concours du Port Autonome de Paris à l'occasion de son 20e anniversaire, ce CD thématique est dans la lignée du précédent (avec d'ailleurs toujours la même photo, enfin la même série). Des reprises de grands classiques (Sous le ciel de Paris, Sous les ponts de Paris…), mais aussi des chansons inédites. Rien à dire de plus. D'ailleurs, Chelon va refaire une pause de 3 ans (excepté des rééditions et de la… scène !).

1992 - " En public " - CD EPM Musique 982 652 ADE 660
Pas très loin / Le chien / Si demain / Le petit bois / Le grand feu / Grand-père / Paris n'a plus l'air de Paris / Petite fille petit amour petit enfant / Je me souviens / Le petit chat m'aimait / Le voyageur immobile / De silence en silence / Quinze-vingt et plus / Et je compte les heures / Ouvrez les portes de la vie

Tant qu'à faire, autant sortir un enregistrement public. Réalisé en mai 1991, l'enregistrement est de qualité et présente tout à la fois des chansons anciennes et celles du moment. Un beau témoignage de ce que Chelon faisait à cette époque.

1994 - " L'air de rien " - CD EPM Musique 983 082 ADE 660
L' air de rien / Midi / Faire l'amour par amour / On t'aime / Je te suivrai / La cité de Carpaccio / Signé Cocteau / Saint-Petersbourg / Tu dois planer / Fred et Lou

Chelon revient donc, mais n'a pas encore trop à dire : il n'est auteur-compositeur que de 2 chansons On t'aime et Fred et Lou. Oserais-je dire qu'à mon avis ce sont les meilleures de l'album ? Bon, d'accord, Tu dois planer est une chanson bien dans la veine de Chelon. Un écho à Ça ne fait rien ? Si le sax de Pierre-Louis Cas est toujours là, c'est Carolin Petit qui signe les arrangements.

1995 - " Le cosmonaute " - CD EPM Musique 983752 ADE 760
La bouteille à la mer / Le piano vide / Le cosmonaute / La maison blanche / Psy / Apollinaire / La flaque d'eau / Génie / Les hirondelles / Ça va (je chante encore) / Tribulations suicidaires

On retrouve une majorité de titres entièrement Chelon. L'adorable Le cosmonaute. L'hommage à son public Ça va (je chante encore). La très poétique La flaque d'eau. Un titre que ne renierait pas Brassens : Tribulations suicidaires. Et une chanson dans la lignée des chansons d'avant La maison blanche. Carolin Petit signe à nouveau les arrangements, assez jazzy.

1997 - " Ballades en solitaire " - CD EPM Musique 984092 ADE 760
Premiers mots / Ma ville / La rose des vents / Gare aux sentimentaux / Esquisse / L' arbre / Pauvre monde / Merci Christophe / Être / Quand je me balade / Quand on a vingt ans / Le lever de l'artiste / Raconte-nous le temps / Où es-tu toi ? / La route / Cinquante ans

Enregistrement public intimiste. Avec un accompagnement constitué pour l'essentiel de sa guitare, Chelon reprend quelques-unes de ses plus belles chansons et propose quelques inédits l'amusant Merci Christophe, le difficile Être, et le décapant Cinquante ans... Un disque plein de douceur, de tendresse. Du Chelon comme on l'aime !

1997 - " Ma compilation " - CD EPM Musique 984 322 ADE 771
Père prodigue / Le petit chat m'aimait / Les mots / Prélude / L' enfant du Liban / Nous on s'aime / Barabbas / La rose des vents / La boulangère / Petite fille, petit amour, petite enfant / Génie / Morte saison / Leslie / La maison blanche / Sampa / Le cosmonaute / Les larmes aux poings / Comme on dit

Dix-huit chansons (avec de nouvelles orchestrations) pour 32 ans de carrière ! Le choix a dû être difficile. Il m'intéressait de savoir ce que Chelon choisissait lui-même. C'est un bon choix. J'aurais sans doute choisi quelques autres chansons. Mais quelles sont celles que j'aurais supprimées ? Ah oui, Nous on s'aime évidemment. J'aurais volontiers remplacé ce navet par Ça ne fait rien !!!

1998 - " On rêve, on rêve " - CD EPM Musique 984472 ADE 761
On rêve, on rêve / Autant pour un temps / Grand, grand / Selon l'humeur / Berbère rock / Le pouvoir / La petite sirène / Monde à l'envers / C'est pas tous les jours / La conscience / Ça tourne

Ce disque est à mettre à part. D'abord, c'est le seul sur lequel j'ai une dédicace de Chelon ! Mais surtout, il résulte d'une collaboration de "voisins" avec Didier Lockwood. Il en résulte une ambiance de jazz de qualité. Et de très belles chansons : un moment d'intimité raté avec La petite sirène, Monde à l'envers suite de Pauvre monde, la conscience forte avec Ça tourne

 

2000 - " Les portes de l'enfer " - CD EPM Musique 1975782
Imagine / Cette mauvaise habitude / Elle existe / Ma fan, ma groupie / C'est l'idée qu'on s'en fait / On était loin / Passeport pour l'amour / Vole / Il faut que je m'arrête / Une vie / Beauté en grains / Les portes de l'enfer / Allons enfants / Cinquante ans

On retrouve Pierre-Louis Cas aux arrangements pour cet excellent album. La préoccupation du monde devient de plus en plus importante : Une vie, Les portes de l'enfer, Allons enfants… La mort est toujours présente : C'est l'idée qu'on s'en fait. L'amour devient nonchalant, ce n'est plus Prélude mais Crépuscule dans Beauté en grains ! Humour du chanteur dont la carrière n'en finit plus : Il faut que je m'arrête. Et un hommage plein d'humour et de tendresse pour sa maman : Ma fan, ma groupie.

2002 - " Lettres ouvertes " - CD EPM Musique 1989422
Créer / Monsieur / N'oublie pas d'me rappeler / Tant et tant / Rassure-moi / Au dessus des nuages / Comme des vitrines / Il faut rendre à César / La vague noire / Alerte citoyens / Merci d'être venus

2002, c'est après le 11 septembre 2001. Le monde a peur ! Il faut les reconstruire avec beaucoup d'amour, ces tours. Le propos se fait grave : Monsieur, Tant et tant, La vague noire, Alerte Citoyens… Mais la poésie, l'amour et la tendresse vaincront : Créer, Au-dessus de nuages, et ce superbe Rassure-moi. Et le troisième texte - après Chanson manquée et Ça va, voici Merci d'être venus - sur la même musique…

2003 - " Chansons à part... " - CD EPM Musique 3016781
La salopette / La métamorphose / La coccinelle / La clef / Et les poils aussi / Maryse / La confession / À Cassandre / Les rois mages / La cloche du parking sonne / Berthe et Jeannot / Le débarquement

Superbe pochette pour cet album "léger" avec des chansons qu'on a plus l'habitude d'entendre de la bouche de Pierre Perret. C'est bien fait.

2004 - "Suppose que…" - Double CD Diques Pathé 072435709242 5
Soliloque / Tu sais / La parisienne / 22, Rue des Carrières "Le nid d'amour" / À pas feutrés / Girouette / Berceuse à Colette / Sampa / Grand-père / Ma ville / L' esquisse / La tirelire / Nous on s'aime /
Guy / Faut pas tricher / La barque / Prête-moi tes yeux / Ça ne fait rien / La statue / Suppose que / Barabbas // Prends tes cliques et mes claques / Tango critique / Oh! crotte / Vengeance / Avant que d'être malheureux / Pastorale / La fleur qui rit, qui pleure / Attends / Avoriaz / Et je compte les heures comme on compte les ans / Point de départ/ Quand je m'balade / Soleil de minuit / Faits divers / Paris n'a plus l'air de Paris / Refoule / Le soleil / Je l'ai vue / Triste Estacion / Preludio

Cette compilation reprend les 3 albums parus en 68, 69 et 70. Elle apporte quand même un inédit : Refoule. Puis deux versions studio de chansons que je ne connaissais que par le live à Bobino : Le soleil et Je l'ai vue. Enfin, de manière étonnante, des versions en espagnol des grands classiques Morte Saison (Triste Estacion) et Prélude (Preludio).

2004 - " Les Fleurs du Mal de Charles BAUDELAIRE " - 2 CD EPM Musique 3017022
La voix / L'albatros / Élévation / La muse malade / L'ennemi / La vie antérieure / L'homme et la mer / La beauté / Le serpent qui danse / Une charogne / De profundis clamavi / Le vampire / Le balcon / Harmonie du soir / Le chat / L'invitation au voyage / L'irréparable / Chant d'automne / À une dame créole / Le mort joyeux // Le tonneau de la haine / Spleen LXXVII / Spleen LXXVVIII / Le goût du néant / L'héautontimorouménos / L'horloge / Le soleil / À une passante / Le jeu / La destruction / Femmes damnées CXI / Le Léthé / À celle qui est trop gaie / Les bijoux / Les métamorphoses du vampire / Le vin des chiffoniers / Le vin de l'assassin / Le reniement de Saint Pierre / Les litanies de Satan / La mort des amants / La mort des pauvres / La mort des artistes

Baudelaire est un très grand poète, si pas le plus grand. Et Chelon est un très grand chanteur, si pas la plus grand. La rencontre des deux est excellente, et il fallait le faire. Mais je ne suis pas sûr que j'écouterai souvent ces CD. Et Chelon se rappelle-t-il de toutes les musiques qu'il a faites pour ces textes ?

2005 - " L'impasse " - CD EPM Musique 3017259
Le troubadour / On ne se quitte pas bons copains / Elle est nue / Bon anniversaire / L'impasse / Le marionnettiste / Sur tous les pianos / Petit bonhomme / Reconnaissance / Pompéi / On dit souvent / Requiem pour les animaux / Chanson d'amour / Un petit souffle d'air / Recueillement

Georges Chelon nous offre un de ses dessins en guise de couverture : la montée vers la quête impossible ? L'impasse ? De très belles chansons. Et Chelon a raison de se citer : Sur tous les pianos, je veux jouer l'amour, près d'elle, loin d'elle, un peu, beaucoup, passionnément, toujours, fou d'elle, fidèle…

2006 - " Les Fleurs du Mal de Charles BAUDELAIRE Volume 2 " - 2 CD EPM Musique 3017380
La Muse vénale / Le Guignon / À une Malabaraise / Sed non satiata / Remords posthume / Le Chat / Le Possédé / À une Madone / Semper eadem / Réversibilité / Causerie / Je te donne ces vers XXXIX / Tristesses de la lune / Le Revenant / Les Chats / La Pipe / La Cloche fêlée / L'Âme du Vin / L'Irrémédiable / À une Mendiante rousse / Les Aveugles / Parfum exotique / La Fontaine de sang / Allégorie / Sur le Tasse en prison / Le Rêve d'un Curieux / Obsession / Les Phares / La Fin de la Journée // Correspondances / Le Mauvais Moine / La Chevelure / Avec ses vêtements XXVII / Duellum / La servante au grand coeur / Don Juan aux Enfers / Moesta et Errabunda / Les Yeux de Berthe / L'Idéal / Ciel brouillé / Le Beau Navire / Chanson d'après-midi / Toute entière / Les Hiboux / La Musique / Sépulture / Spleen LXXV / Le jet d'eau / Les Petites Vieilles / Le Squelette laboureur / Un Fantôme / Brumes et pluies / Le Vin du solitaire / Spleen LXXVI / Que diras-tu ce soir XLII / La Rançon / Hymne

Et hop, 57 nouvelles chansons d'un coup ! Avec des textes extraordinaires ! Merci Charles ! Je retiens Obsession… C'est un texte que je connais par cœur depuis mes 16 ans, et il m'arrive périodiquement de le réciter, surtout quand je suis seul dans le désert.

2007 - "Âge tendre… Volume 2 - La tournée des idoles " - 2 CD Sony B000PC6GPG
Chansons de et par Georges Chelon : Le père prodigue / Sampa / Merci d'être venus

Pour se changer les idées après Baudelaire, Chelon a participé en 2007 à la tournée des idoles des années 60, avec notamment Rika Zaraï, Stone & Charden, Pascal Danel, Richard Anthony, Danyel Gérard, Frank Alamo, Michèle Torr, Demis Roussos… C'est bien que Chelon soit là, à côté de ces monuments de la chanson de variétés. Il y chante trois de ses tubes. Et il aurait pu en faire bien d'autres…

2008 - "L'Olympia" - DVD Sony BMG 300622663896 / 2 CD Sony BMG 3006226637 2
Bon Anniversaire / Le petit chat m'aimait / Prélude / Peut-être que peut-être / Adieu Marianne / Père Prodigue / César (Il faut rendre à César) / Comme des vitrines / Nostalgie For Ever / Evelyne / Girouette / Sampa / N'oublie pas d'me rappeler / Morte saison / Comme on dit // On dit souvent / Tant et tant / Un bonheur qui arrive / Tout entière / Semper Eadem / La Maison Blanche / Le Marionnettiste / Pompeï / La clef / La salopette / Le jeu / Le cœur de la choriste / Créer / Merci d'être venus / La métamorphose

Une belle trace - en DVD et en CD - du concert donné à l'Olympia le 31 janvier 2008, pour les 44 ans de carrière. On y découvre un Chelon heureux de chanter, jouissant de chaque petit instant. La première partie est composée de "chansons anciennes", avec un bel inédit Nostalgie for Ever qui remet les choses à leur place. La deuxième témoigne de son travail plus récent, avec également un inédit Le cœur de la choriste, et l'intervention de Pascal Danel sur La maison blanche. Indispensable pour les amoureux de Chelon !

2008 - " Les Fleurs du Mal de Charles BAUDELAIRE Volume 3 " - 2 CD EPM Musique 3017793
Au Lecteur / J'aime le souvenir / Bohémiens en voyage / Le Masque / Confession / Hymne à la beauté / XXIV / XXV / Le Poison / XXXII / La Béatrice / Dance macabre / Le Flambeau vivant / Châtiment de l'orgueil / L'Aube spirituelle / Lesbos / Une Gravure fantastique / Un Voyage à Cythère / Le Flacon / L'Amour et le crâne / XCIX // Crépuscule du soir / Alchimie de la douleur / Horreur sympathique / L'Amour du mensonge / Sonnet d'Automne / Le Cygne / Crépuscule du matin / Le Vin des amants / Une Martyre / Sisina / Paysage / Abel et Caïn / Le coucher de soleil romantique / Rêve parisien / Delphine et Hippolyte / Les promesses d'un visage / Lola de Valence / L'Imprévu / À propos d'un importun / La Fin de journée

La boucle est bouclée, avec ces 41 nouveaux poèmes très bien mis en musique. C'est un exploit. Félicitations… et passons à autre chose (du Chelon, par exemple) !

2010 - " Mes préférences " - CD EPM Musique
Petit enfant de l'univers / Reste encore / Amanda / Et je l'aime / Le néon rose / On appartient d'abord / La salopette / Le piano vide / On va dire que tu dors / Pilou / La ballade des fantômes / Autant pour un temps / Pompéi / La métamorphose / Le Duc de Guise / La clef / La flaque d'eau / Faiseur de rêves / Toi / Nucléaire / La cité de Carpaccio / Tu dois plâner / L'air de rien

Vingt-trois titres pour cette bonne compilation de chansons enrergistrées entre 1989 et 2005. À remarquer de nouvelles versions de chansons parues en 1987 et réenregistrées en 1990 : Petit enfant de l'univers, Amanda, Le Duc de Guise

2011 - "C'est passé vite" - CD EPM Universal 2764865
Par un matin / Pour la dernière fois / Au hasard d'une adresse / Alors pourquoi ? / Nocturne / C'est passé vite / Dans la rue Saint Martin / Le couvercle / Tic Tac / Flattez-moi / Comme frère et sœur / L'errance (Tu pars) / J'y croyais plus / Bien loin d'ici / Ça c'est fait / Les fleurs

Georges Chelon nous revient avec des chansons originales, même si deux textes sont empruntés une fois encore à Charles Baudelaire. D'autres auteurs interviennent aussi, dont le belge Jacques Hustin ! C'est un album tout en douceur, rempli de sérénité et de maturité. Très beau solo de violon de Didier Lockwood, sur Bien loin d'ici (de Baudelaire) !

2012 - "Chanteurs indignés" - Double CD EPM 986 863
Chansons interprétées par Georges Chelon : L'enfant du Liban / Le pouvoir / Le monde a peur / Chercheurs d'eau

Bien avant le mouvement des Indignés, de nombreux chanteurs ont clamé leur indignation. EPM reprend ici des chansons indignées de son catalogie, et c'est très bien : des chansons de Bühler (en majorité), de Jofroi, de Chelon, de Beaucarne, de Mey, de Robine, de Vasca… même si ce ne sont jamais que des reprises. Un graphisme qui visiblement s'inspire de l'ouvrage "Indignez-vous" de Stéphane Hessel. Un album "Femmes de paroles" fait la même chose, avec des femmes : Anne Sylvestre, Hélène Martin, Michèle Bernard, Colette Magny, Diane Dufresme, Sapho…

2012 - "Platinum Collection" - 3 CD EMI 509997 263722
Père prodigue / Le chien / Premiers mots / Un peu de moi beaucoup de toi / Comme on dit / La rose des vents / Le petit bois / Morte saison / Crève misère / La barque / Les larmes aux poings / Rendez-vous ce soir / Demain / Le grand feu / Pauvre monde / Je me souviens / Gare aux sentimentaux / Prélude / Guy / Les années glissent sur ta vie // Point de départ / La statue / Barabbas / Tango critique / Sampa / Suppose que / Prends tes cliques et mes claques / Soliloque / Avant que d'être malheureux / Merci pour tes bons voeux / Evelyne / Rue des carrières (Le nid d'amour) / Attends / Paroles / Et je compte les heures comme on compte les ans / Pastorale / Nous on s'aime / Girouette / Berceuse à Colette / Tu sais / Être // Le petit chat m'aimait / L'esquisse / Alors, je suis parti / Notre nuit / Le soleil / Chanson manquée / Prête-moi tes yeux / Je l'ai vue / Quand je m'balade / La Parisienne / Ma ville / Grand-père / La tirelire / Faits divers / Vengeance / Le grand dadais / Soleil de minuit / De silence en silence / Génie / Quand on a 20 ans / Poète en l'an 2000 / La vie

Compilation superbe, portant sur les années 1965 à 1972, avec une incursion en 1983. Le seul fait que Chelon entre dans cette prestigieuse collection est un petit bonheur… et pour ceux qui ne connaissent pas tout, voilà une excellente occasion de découvrir de vrais joyaux ! Seul regret : Ça ne fait rien n'y figure pas. Mais ça ne fait rien.

2012 - "Chansons libertines" - CD EPM Universal 371 108 7
Marie-Suzon / Le Petit pont (ont-ils taté ton téton ?) / L'Apprenti / Idylle High-Life / Les Soeurs incestueuses / Le Grand marcheur / Le Doig / Maîtresse (embrasse-moi) / À Anne / La Feuille à l'envers / Les Tribades / Chanson de satin rose / Le Cul de ma blonde / Le Bien vient en dormant / Un morpion / Aglaë / En revenant d'Avignon / La Jeune / À Paris est une fille / Les Songes / Certes elle n'était pas / La Belle hôtesse /- Deux braves... (Sonnet) / Le Jeu du flageolet / Ce qu'il me faut / Raffinement / Aimons baisons / Ma foi vous faites la fine / La valse des adieux / D'une jeune fuyarde / Merci que ce soit nous

Album perturbant. La thématique est ce qu'elle est et le langage est cru ! Les oreilles prudes seront choquées. Pourtant, outre des traditionnels, les textes sont de Verlaine, Louÿs, Ronsard, Hugo, Musset, La Fontaine et autres poètes tout à fait respectables ! Seul texte de Chelon : le merveilleux Merci que ce soit nous, dans une version orchestrale bien moins aérienne que celle de 1971.

2013 - "Georges Chelon chante Brassens" - CD EPM Universal 374 932 2
Les amours d’antan / L’amandier / Dans l’eau de la claire fontaine / Je rejoindrai ma belle / La cane de Jane / La marguerite / La prière / Le petit cheval / Le parapluie / Les passantes / L’orage / Marquise / Le mouton de panurge / À l’ombre du cœur de ma mie / Pauvre Martin / Saturne / Je me suis fait tout petit / Il n’y a pas d’amour heureux / Le vent

Chelon se fait plaisir, sans doute un peu nostalgique. Pas sûr que ce soit une bonne idée. Ce CD n'apporte rien à l'œuvre ni de Brassens ni de Chelon. Ce n'est bien sûr pas mauvais : les chansons sont excellentes. Mais la voix un peu trop chevrottante de Chelon ne renouvelle pas vraiment ces petits bijoux. Une fois de plus, le Chelon que je préfère, c'est quand il chante du Chelon ! Reste cependant le plaisir de l'artiste.

2014 - "Au pays de Millet" - CD EPM Universal 470 767 1
Au pays de Millet / J’ai peur / C’est pas comme ça / Robinson / On se bat / Au Zénith / Marcel / J’aurais aimé / Pourquoi tu pars ? / Je marche dans la ville / Les petits riens / Il faut il faudrait il faudra / Monsieur

Décidément, quand Chelon chante, rien de mieux que du Chelon ! La réalisation et les arrangements sont dus à Olivier Louvel, excellent guitariste. Et c'est très beau, même quand c'est électrique (avec raison). Des chansons sérieuses et pleines d'humanité (J'ai peur, On se bat, Monsieur), des chansons humoristiques et pleines de vérité (C'est pas comme ça, Au zénith, Marcel, Il faut, il faudrait il faudra), et puis des chansons tendres et pleines d'amour (Au pays de Millet, J'aurais aimé). Et surtout Pourquoi tu pars ? quand l'amour disparaît après de longues années de tendresse. Sublime.

2015 - "La belle endormie (Charlie)" - CD EPM Universal 473 0977 8
J'ai peur / La belle endormie (Charlie) / Tant et tant / Allons enfants / Le monde a peur / Raconte nous le temps / Alerte citoyens / Toi / Au-dessus des nuages / La vague noire / L'enfant du Liban / Monde à l'envers / Le phare de la défense / Requiem pour les animaux / Chercheurs d'eau / Le pouvoir

Cet album ne présente qu'un seul titre original : La belle endormie (Charlie). Chelon n'a pu se taire face aux événements parisiens du 7 janvier 2015. Il chante ses questions de peur et de dégoût, mais aussi son espoir et son amour. Lors du concert pour ses 50 ans de scène, le 18 janvier, à l'Olympia, il interprétera pour la première fois cette chanson.

2016 - "Dans la cour de l'école" - CD EPM Universal 476 044 8
Dans la cour de l'école / Allez raconte / Buffalo / Chanson devinette / Square du nombril / La poupée qui chante / Pauvre chat / Le tunnel enrhumé / Un amour de vacances / Le cirque / Vu d'en haut / Si j'étais / Histoire de grains / À ma guitare / Marchand de sable

Une belle réussite ! D'abord dans la rencontre lumineuse de Malik, dessinateur BD (Cupidon, Archie Cash, Johnny Paraguay, Blue Bird). Chelon parle de l'école, de l'enfance, des premières amours, des rêves d'ailleurs, des contes essentiels à la part d'enfance… avec une nostalgie douce et chaleureuse. Les paroles illustrées sont disponibles sur le site EPM ou ici !

2017 - "On n'est pas tout seul" - CD EPM Universal 574 286 7
Chez vous, chez nous / Les maisons basses de nos vacances / Toujours en colère / À quoi ça sert ? / Avec ou sans amour / Le jour se lève / On est vieux / On s'éloigne / Marie-Madeleine / La petite musique / La belle endormie / Oh mon cœur / On n'est pas tout seul

À 74 ans, Chelon garde le rythme et la qualité ! 13 nouvelles chansons : chansons d'amours éphémères ou durables, chansons qui interpellent l'actualité, l'accueil des migrants, la colère ou encore la vieillesse, l'au-delà, le tout teinté d'une pointe d'humour, voire d'ironie, car personne n'est dupe… Un beau et vrai Chelon.

 

" La compilation de FMG " - CD Hors commerce
Prélude / Les larmes aux poings / Crève Misère / Morte saison / Père prodigue / Comme elle et… / Pauvre monde / Je me souviens / Le grand dadais (Avant…) / Tu sais / Sampa / L'esquisse / Evelyne / Guy / Prête-moi tes yeux / Ça ne fait rien / La statue / Suppose que… / Soliloque / À quoi penses-tu ? / Merci que ce soit nous / De dire en dire / Avant que d'être malheureux / Paris n'a plus l'air de Paris / Ouvrez les portes de la vie

Ce CD n'existe pas vraiment. C'est celui que j'ai gravé à partir de mes 33 tours. J'ai évidemment sélectionné celles qui - pour moi -sont les meilleures chansons…

Quelques liens :

 


Chansons


Textes


D'hiver